Handicap : CBM et la FLM pour la promotion de l’éducation inclusive



Jacaranda
La signature de la convention de partenariat entre la représentante résidente de CBM à Madagascar, Lila Ratsifandrihamanana et le secrétaire général de la FLM, le révérend Georges Samoela.
La signature de la convention de partenariat entre la représentante résidente de CBM à Madagascar, Lila Ratsifandrihamanana et le secrétaire général de la FLM, le révérend Georges Samoela.

L’éducation inclusive figure au centre du partenariat scellé entre l’Eglise Luthérienne Malagasy (FLM) et CBM (Christoffel Blinden Mission). Une convention de partenariat a été signée, hier, dans ce cadre, dont l’objectif est la promotion et le développement du processus de mise en œuvre d’un programme d’éducation inclusive à Madagascar. Cette convention met en avant le plaidoyer de l’éducation inclusive au niveau communautaire et national. Un curricula de formation pour l’éducation inclusive sera, par ailleurs, élaboré, tandis que les enseignants seront formés et encadrés en matière de pédagogie inclusive. Dans un cercle plus large, un travail de sensibilisation de la communauté malgache pour le changement d’attitude sera mené dans le cadre de ce nouveau partenariat. Les expériences et le savoir-faire des professionnels et des experts nationaux et internationaux seront, bien entendu, mis à contribution. Rappelons que CBM, organisation internationale chrétienne, œuvre pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap. Cette organisation est présente à Madagascar depuis plus de 30 ans et intervient essentiellement au  niveau de l’appui aux programmes éducatifs et médicaux de la FLM, notamment l’appui aux programmes médicaux de prévention de la cécité et de la surdité ainsi que des programmes d’éducation des élèves malvoyants et malentendants.

Hanitra R.


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.