Marché Pochard : Les vendeurs ne veulent pas bouger

Jacaranda

Prévu commencer aujourd’hui, les travaux de réhabilitation des rues du 1er arrondissement, descendant vers Antanimena, et du côté d’Ankorondrano au niveau de Henri Fraise et menant vers Besarety, ne font déjà pas l’unanimité. Pour pouvoir élargir la chaussée, la Commune Urbaine d’Antananarivo va grignoter de part et d’autre des deux côtés de la rue, du mur du marché de Pochard et de celui de la Gare Soarano. Sauf que les marchands dans ce marché communal ne l’entendent pas de cette oreille. Se plaignant déjà de la promiscuité dans lequel ils travaillent au quotidien, les marchands ont clairement signifié qu’ils ne bougeront pas d’un poil pour que les techniciens puissent obtenir quelques mètres. Selon ces vendeurs, le nombre de marchands peut augmenter durant les jours du marché de jeudi et vendredi, et le 1,50m X 1,50m par marchand n’est déjà pas suffisant. De leur côté, les techniciens de la CUA expliquent qu’il ne s’agit pas de les déloger, mais de leur demander de laisser un peu de place. Une rencontre entre les deux parties est prévue se tenir ce jour pour essayer de trouver un terrain d’entente.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Cette politique d’aménagement d »Antananarivo ne relève pas exclusivement de la C.U.A. mais aussi du Gouvernement.
    Sans être mesquin, celà aurait dû être fait depuis longtemps mais cà se concrétise maintenant pour jeter des pierres et cailloux dans le jardin de la future magistrate d’Antananarivo …
    Autrement, Hery Rajaonarimapianina veut marquer son passage à la Présidence sur « l’embellissement » d’Antananarivo … où Rajoelina, juste avant lui, a réhabilité la Mairie de la capitale : Antananarivo et … avec pratiquement pas de financements d’investissements, de fonctionnement.

    Rien que sur ce plan, Hery Rajaonarimampianina a pris beaucoup de retards se contentant d’inaugurer de petits ponts partout … et non de grandes réalisations sociales, économiques … et « de prestige ».
    Hery Rajaonarimampianina a complètement oublié la fierté malagasy de leur capitale provinciale. Et c’est une erreur d’approche politique … selon mon analyse.
    Avec nos moyens, soyons réaliste : on ne peut pas avoir un projet de grands travaux d’équipements porteurs d’emplois et d’avenir.
    Rien que notre quartier administratif pour 10 Millions d’habitants reste toujours à Ampefiloha alors que la population a doublé … Idem les voiries de toutes les villes de M/car …

    Ceux qui ont été avant n’ont pratiquement rien fait de social avec une démographie galopante, jeune, dynamique … Sans être pro-Rajoelina, il a au moins fait des stades, des hôpitaux à équiper, le Colyséum d’Atsonjobe pour décharger Antsahamanitra et le stade de Mahamasina.

    A Hery Rajaonarimampianina de penser aux jeunes … des électeurs de plus en plus responsables sans oublier les « Raiamandreny » plus ou moins « tofoka @ ity politika tsy miahy ity ».

    On dit bien : « Le service et la balle, à Hery Rajaoanarimampianina ! ».

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.