CNaPS : Une protection sociale pour tous les Malgaches

Les travailleurs peuvent également discuter et réclamer à leurs employeurs leurs droits sociaux.
Les travailleurs peuvent également discuter et réclamer à leurs employeurs leurs droits sociaux.

A Madagascar, seuls 12% des travailleurs actifs bénéficient de la protection sociale. Ainsi, la majorité de la population malgache est privée de ses droits sociaux. Raison pour laquelle la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) continue de mener des efforts pour la promotion du Code de Prévoyance Sociale. Dans ce sens, plusieurs formations sont dispensées dans toute l’Ile, comme ce fut le cas dans la région Sofia. Donc, durant deux jours, des correspondants d’entreprises et des travailleurs ont bénéficié d’une formation à Antsohihy. Par exemple, la formation a permis à Ranivoson, directeur d’une école privée à Antsohihy de s’informer et de pratiquer les règlementations en vigueur sur la protection sociale. A noter que les employés ont le droit de vérifier si leurs patrons versent vraiment leurs cotisations via le site web www.cnaps.mg, quitte à entrer dans le compte individuel des travailleurs (CIT). En cas de non-versement de cotisation, les travailleurs peuvent déposer une plainte auprès des bureaux de la Caisse dans toute l’Ile. Après Sofia, le cap vers Nosy-Be Hell-Ville, Diégo-Suarez, et dans la partie Sud-Ouest de Madagascar.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    miarahaba tompoko,
    raha misy loza mitranga @ mpiasa iray dia iza ao @ ilay oron’asa no manao ny déclaration?
    misaotra indrindra.

  2. · Edit

    Bjr pension maty vady prix

  3. Miarahaba anao tompoko,
    misy fanontaniana iray ity raha misy mpiasa efa niasa teo @15 ans hatramin ‘izay izy tsy nampidirina Cnaps fa izao izy vao hampidirina dia inona avy no tokony hatao sy mety ho zony @izay misaotra indrindra tompoko
    Razafindramanana Marie

  4. si la CNAPS a de l’argent a dépenser avec CNAPS sport , elle ferait mieux d’améliorer les pensions des retraités au lieu de jeter de l’argent avec CNAPS SPORTqui est un gouffre sans fond. Ou est-ce que les dirigeants y trouvent leur part???

  5. Une très bonne initiative mais il faut d’abord informer les salariés, paysans, personnes âgées, … de leurs droits et obligations …

    Objectivement, c’est l’occasion ou jamais pour la CNaPS, les Impôts et autres de mutualiser leurs fichiers de recensement. Il le faut pour commencer à éradiquer l’informel et non les sanctionner … pour retrouver la réconciliation nationale entre le pouvoir et le Vahoaka.
    Hery Rajaonarimampianina ambitionne d’être le Père de la réconciliation nationale. Une réconciliation nationale entre les pouvoirs et les Malagasy et non entre Malagasy, ni entre politiciens. Un vrai faux problème …

    A Hery Rajaonarimampianina et son équipe de communiquer convenablement, de trouver les solutions pour résoudre la méfiance du peuple envers le pouvoir : corruptions, gabegie, abus de pouvoir, …
    En attendant, Ravalomanana essaie de s’entendre avec tous et les berner, sauf Rajoelina, pour ses intentions et objectifs … Il est clair que Ravalomanana agresse et défie tacitement Hery Rajaonarimampianina. Ne soyons pas dupe !

    N’oublions pas que cette socialisation de M/car va de pair avec la fiscalisation et c’est l’une des conditions primordiales des bailleurs fonds bien avant la stabilité du pouvoir pour ouvrir les vannes d’aides, de coopération et de solidarité internationale.

    Plus Hery Rajaonarimampianina est lent, plus le déblocage des fonds des bailleurs de fonds attend pour tomber à la 2° Présidence de la IV° République qui ne sera pas automatiquement et systématiquement gouvernée par Hery Rajaonarimampianina.
    Les Ravalomanana, Rajoelina et autres s’y préparent, chacun de son coté et sa tactique, à cette échéance de 2018 …

    Bref, à Hery Rajaonarimampianana de s’en occuper, de se prendre en charge pour 2018 sans nuire à la bonne gouvernance et assumer les charges de son mandat.

    La vraie « RECONCILIATION NATIONALE » c’est cette protection sociale de tous les Malagasy et non les avantages en nature (4×4, vacances, …) des députés, ministres … qui ne font que passer

    Voilà la situation !
    .
    Nous ne pouvons pas tout socialement mais AU MOINS un embryon concrétisé par la vote d’UNE GRANDE LOI PERENNE. Les décrets d’application suivront selon nos capacités et nos moyens …
    Pourquoi pas une « LOI RAJAONARIMAMPIANINA » ? …
    Au moins, on a déjà un but social, d’intérêt général et de solidarité. On peut bien s’inspirer de notre civilisation, de notre héritage historique et non de la colonisation ou à la française.

    De la réconciliation nationale de nos politiciens … trop versatiles, mercantiles et égoïstes, MERCI !

  6. On parle de sécurité sociale qu’est la CNAPS. cette dernière n’est pas clean du tout lorsque j’apprends que des personnes ayant travaillé durant plus de 20 ans voire 25 ans, cotisation à jour, ne bénéficient point d’une retraite normale. La CNAPS leur a payé uniquement 60.000 Ar et 80.000 Ar ???

Poster un commentaire