Bourses : 11 jeunes entrepreneurs financés par la CONFEJES et l’OIF

Jacaranda
La remise des certificats et des subventions s’est tenue à Carion, hier.
La remise des certificats et des subventions s’est tenue à Carion, hier.

De nouveaux emplois seront créés, visant à l’autonomie des jeunes malgaches. La remise des subventions pour les 11 lauréats s’est déroulée à l’INJ, Carion, hier.

Une aubaine pour la jeunesse malgache. La relation entre la CONFEJES et le ministère de la Jeunesse et des Sports malgache est au beau fixe. 11 jeunes malgaches issus de 6 régions à savoir Analamanga, Atsinanana, Atsimo-Andrefana, Itasy, Sofia et Vakinankaratra ont bénéficié de la bourse du Programme de Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes (PPEJ) de la CONFEJES. Une bourse qui consiste en des formations à l’intention des jeunes et des financements de micro-entreprises et permet de jeter les bases de développement d’une culture entrepreneuriale. Les 10 bénéficiaires de cette subvention sont au titre de l’année 2013 pour le PPEJ et un dans le cadre du concours de meilleur projet organisé par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) lors du forum international de la Jeunesse et Emploi Vert tenu au Niger en 2014. La remise de cette allocation et des certificats a été effectuée, hier, à l’Institut National de la Jeunesse (INJ) à Carion.

Millions d’Ariary. Les subventions varient de 2 800 000 Ariary à 11 400 000 Ariary selon le projet entre autres la pisciculture en cage flottante, élevage de poulets de chair, la poissonnerie, atelier de menuiserie, élevage de poules pondeuses, production et commercialisation d’oignons, commercialisation et restitution des caractéristiques de fonctionnement spécifié des appareils informatiques, création de centre de formation de gens de maison et insertion professionnelle des jeunes filles, création d’un salon de beauté, création d’un centre de formation et d’un site communautaire de promotion de l’entreprenariat et culture d’arbres fruitiers et forestiers. « Mon projet concerne la culture d’oignon. C’est une filière très porteuse dans ma région à Mampikony. La production attendue est de 6 tonnes par an en ce début. 30 personnes dont 10 emplois permanents seront crées » a déclaré Léonette Rasoanirina. Ils étaient une centaine de jeunes à déposer leur candidature, mais, ce sont ces 11 projets prometteurs qui ont été choisis. Les lauréats ont suivi un atelier de formation en gestion d’entreprise du 3 au 6 novembre à l’INJ à Carion. L’objectif étant de leur permettre de diriger efficacement leur micro-entreprise. « Vous êtes les rares jeunes à avoir bénéficié de ce projet et la suite dépendra de vous car l’aventure s’annonce encore très longue » a expliqué Bezaka Brutho, Directeur Général de la Jeunesse (DGJ).

T.H

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.