Sachets et sacs en plastique : Un permis environnemental pour la production et l’importation

Jacaranda

L’interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation et de l’utilisation de sachets et sacs en plastique, d’épaisseur inférieure ou égale à 50 microns, sur le territoire national malgache s’applique également aux plastiques « biodégradables », selon le ministère de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts. En effet, ce département a annoncé que la même production et l’importation de sachets et sacs en plastique biodégradable d’une épaisseur supérieur à 50 microns sont soumises à l’obtention préalable d’une autorisation environnementale, signé par le ministre en charge de l’Environnement. « La délivrance de cette autorisation est précédée d’une demande adressée au ministre chargé de l’Environnement, avec présentation de la fiche technique détaillée du produit. La durée de l’autorisation environnementale est d’un an renouvelable », a-t-on lu dans un communiqué diffusé par le Ministère. En effet, en cas de fraude ou de falsification constatée, le permis sera immédiatement retiré sans préjudice des sanctions applicables à l’encontre de l’auteur de l’infraction, d’après les informations fournies. Bref, le contrôle strict sur les sachets et sacs en plastique se poursuit.

 

Recueilli par Antsa R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.