COP21 : Quels engagements des pays ?

Jacaranda
Les pays insulaires plus exposés aux conséquences des changements climatiques.
Les pays insulaires plus exposés aux conséquences des changements climatiques.

La délégation malgache, menée par le Président de la République et le ministre de l’Environnement, sera présente lors de la COP21 à Paris le 30 novembre prochain. Une conférence visant à réfléchir sur la réduction de l’émission de gaz à effet de serre.

A quelques jours de la Conférence de Paris sur le climat, COP21, les pays veulent montrer leur engagement. Les questions du changement climatique et les énergies renouvelables sont plus que jamais au centre de tous les intérêts. La conférence se tiendra donc du 30 novembre au 11 décembre et les délégations des 195 pays seront présentes pour réfléchir ensemble sur les enjeux et les conséquences du changement climatique, mais surtout d’essayer de trouver des accords visant à réduire le gaz à effet de serre, ou du moins de limiter le réchauffement climatique à 2°C. Plusieurs pays ont ainsi accepté de dévoiler leur engagement. Les pays africains sont bien décidés à faire des concessions. C’est le cas du Maroc qui s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 13 % d’ici 2030. Les Comores en font mieux car ils prévoient de réduire de 84 % leurs émissions de gaz à effet de serre.

Plan national. Les engagements diffèrent d’un pays à un autre. Les effets également. Car les efforts sont attendus de la part des pays qui polluent le plus, comme les Etats-Unis ou encore la Chine. Car dans le problème planétaire sur le changement climatique, ce sont encore les petits pays insulaires qui paient au plus fort le prix : destruction des forêts, pollution des eaux et des écosystèmes, des îles sont même appelées à disparaître, tout n’est que question de temps. Pour son cas, Madagascar a déjà mis en place un plan d’action national qui a déjà été déposé au secrétariat général de la COP21. Des dispositifs règlementaires au niveau local ont été mis en place. Il s’agit de faire en sorte que les collectivités locales gèrent, protègent et promeuvent leur patrimoine naturel.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.