Peste : Deux nouveaux cas suspects mortels à Miarinarivo

Après Mandritsara, Faratsiho, Manandriana et Tsiroanomandidy, dernièrement, deux nouveaux cas suspects de peste bubonique ont été notifiés récemment dans le district de Miarinarivo Itasy.

Deux nouveaux cas suspects de peste bubonique ont été notifiés dans le district de Miarinarivo, région d’Itasy. Il s’agit de cas suspects dont les deux victimes sont décédées hors des formations sanitaires. Une chimioprophylaxie des contacts a aussitôt été effectuée afin d’éviter que les personnes de l’entourage des malades ne développent la maladie, à leur tour. La recherche active d’autres cas se poursuit. Des prélèvements ont été envoyés à l’Institut Pasteur de Madagascar pour confirmation du diagnostic. Outre la surveillance de la mortalité murine, la désinfection des lieux d’habitation des malades ainsi que la désinsectisation et la dératisation du milieu, la sensibilisation sur l’hygiène et l’assainissement, figurent parmi les mesures prises sur place par les autorités sanitaires locales.

Symptômes. Des cas suspects de peste ont ainsi rapportés et mis par le ministère de la Santé à la connaissance du public, ces dernières semaines, avec, chaque fois, un rappel des principaux symptômes et l’attitude à adopter au cas où un individu viendrait à manifester les symptômes évoquant la peste, bubonique ou pulmonaire. Une fièvre brutale, les ganglions douloureux au niveau du pli de l’aine, des aisselles ou du cou évoquent un cas suspect de peste bubonique. Quant au cas suspect de peste pulmonaire, il pourrait être indiqué par une fièvre brutale, une toux avec des crachats striés de sang, des douleurs thoraciques et une grande fatigue. En cas de présence de ces signes chez un individu, le ministère de la Santé publique recommande ainsi de le conduire immédiatement au centre de santé de base le plus proche où le traitement de la peste est gratuit. Une prise en charge précoce de la peste assure une guérison effective du malade. En l’absence d’un traitement adéquat, en effet, la peste aboutit inévitablement au décès. Afin d’éviter la survenue de cette maladie, il importe de rester vigilant face à la prolifération des rats, la mortalité murine et la pullulation des puces. De même, l’assainissement du milieu et surtout la lutte contre les feux de brousse, lesquels poussent les rats des champs à rejoindre des zones habitées, permettent d’éviter la recrudescence de la peste.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.