Diabète : «95% des cas liés à sédentarité et au manque d’hygiène», selon le Dr Séraphine Feziny

«La spiruline est efficace et moins coûteuse pour le traitement du diabète», assure le Dr Séraphine Feziny.
«La spiruline est efficace et moins coûteuse pour le traitement du diabète», assure le Dr Séraphine Feziny.

Le diabète n’est pas forcément une maladie héréditaire. Tout le monde peut ainsi l’attraper sans même le savoir. Il faut faire du dépistage.

«Une étude internationale a montré que seulement 5% des cas de diabète sont liés à l’hérédité. Mais les 95% restants ont des causes relatives au manque d’hygiène et à la sédentarité», a expliqué le Dr Séraphine Feziny, spécialiste du diabète. Alors, contrairement à ce que les gens pensent, cette maladie est surtout causée par une mauvaise hygiène de vie. «1 personne sur 20 seulement présente un diabète d’origine génétique», poursuit-elle. On entend par sédentarité un mode de vie caractérisé par une fréquence faible, voire nulle, de déplacements. Les personnes qui ne pratiquent pas du sport ou ne font presque jamais des exercices physiques devront ainsi être les premières à se remettre en question, ou à se méfier de leur état de santé. Car elles figurent parmi les plus vulnérables au diabète. La solution: faire un dépistage. Pareillement pour ceux qui ont toujours eu une mauvaise alimentation. «Il faut varier l’alimentation et ne pas faire des excès de boissons gazeuses, ou manger des aliments ayant des composants chimiques. L’idéal c’est de manger des aliments naturels et éviter les excès», poursuit ce médecin.

40 ans. Mais il n’y a pas que cela, d’après cette spécialiste du diabète, beaucoup de Malgaches sont diabétiques sans le savoir. «La dernière campagne de dépistage et de consultation gratuits que nous avons effectuée a révélé l’existence de 404 diabétiques sur les 1284 personnes qui ont été dépistées. Donc, sur les plus de 20 millions de Malgaches, pas moins de 1 million d’entre eux ne savent même pas qu’ils ont le diabète», rajoute le Dr Séraphine Feziny. La maladie apparaît souvent chez les personnes ayant plus ou moins 40 ans, selon ce médecin. «Ce n’est pas parce que l’on est riche ou pauvre que l’on peut facilement ou pas devenir diabétique. Cela n’a rien à voir avec le niveau de vie de la personne, mais plutôt à sa façon de vivre, incluant de ce fait, son alimentation et ses gestes au quotidien», martèle ce médecin.

Décès. En effet, le pancréas du sujet ne produit plus assez d’insuline qui permet de combattre et/ou d’éviter la maladie. Ce qui risque de causer des complications, entre autres: une cécité (yeux), une amputation des membres inférieurs, un infarctus de myocarde (cœur), accident vasculo-cérébral (AVC), insuffisance rénale (reins),… si le sujet ne suit aucun traitement, à temps. Dans les pires des cas, cela peut provoquer le décès du diabétique. Il existe pourtant des médicaments pour le traitement de la maladie. Mais ils ne sont pas donnés.

Efficace. Ainsi, le mieux c’est d’éviter le diabète en adoptant un mode de vie sain. Par ailleurs, il existe également un moyen simple pour le combattre: la spiruline. «Quand il s’agit de réparation à l’intérieur de notre corps, la spiruline est la plus efficace. Et les vertus et l’efficacité de ce complément nutritif naturel ont été déjà prouvées par des études comparatives effectuées notamment par les Japonais et les Américains. Il contient largement tous les éléments nutritifs pouvant manquer dans les aliments et médicaments permettant de lutter contre le diabète», explique le Dr Séraphine Feziny. N’étant pas une productrice ou une commerçante, elle conseille pourtant l’utilisation de la spiruline pour les réparations liées au diabète.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.