Insécurité alimentaire Androy : Un téléthon lancé par le MEN

Sacs de riz, de céréales, de vêtements ont déjà été récoltés.
Sacs de riz, de céréales, de vêtements ont déjà été récoltés.

Le ministère de l’Education Nationale a officiellement lancé le téléthon en faveur des enfants sinistrés dans la région Androy samedi dernier, en proie à une insécurité alimentaire. La collecte se poursuit dans tout le pays jusqu’au 5 février.

Manger à sa faim un bon bol de riz riche en quantité et en qualité est un luxe qu’une bonne frange de la population ne peut pas se permettre. Dans la région Androy, le problème de l’insécurité alimentaire est récurrent. Et les enfants en sont les plus grandes victimes car ils ne peuvent pas grandir normalement, et ratent une bonne partie de leur scolarité. C’est ce même constat qui a poussé le ministère de l’Education Nationale à lancer un téléthon en faveur de ces élèves sinistrés dans la Direction Régionale de l’Education Nationale de l’Androy. Toutes les aides de la part des généreux donateurs dans cet élan de générosité sont les bienvenues. Ces aides serviront ensuite à renforcer la cantine scolaire de ces enfants malnutris. Selon le ministère, les collectes ont été initiées au niveau des directions centrales, puis se sont élargies vers les établissements scolaires publics et privés, en passant par les différentes DREN et Cisco des zones d’administration pédagogiques.

Mobilisation générale. Le téléthon a déjà mobilisé plusieurs partenaires tels que l’Unicef, le Pam et d’autres ONG. Les collectes au niveau des établissements ont également été importantes. Quant aux partenaires techniques et financiers, ils ont aussi apporté leur contribution notamment dans la logistique, afin de faciliter l’acheminement de ces dons vers les écoles bénéficiaires. Ainsi, 72 sacs de riz, 32 kg de céréales, 3 sacs de vêtements ont déjà été récoltés. Et les collectes se poursuivent dans tout le pays jusqu’au 5 février.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.