Lutte contre la malnutrition : Madagascar bénéficiaire de Nutris

Les enfants du Grand Sud
Les enfants du Grand Sud

La Grande Ile fait partie des trois pays choisis par l’équipe d’Action contre la faim pour le projet Nutris ou nutrition renforcée et Intégrée pour la santé. Ce projet vise à lutter contre la sous-nutrition.

Madagascar, Tchad et Djibouti sont les trois pays qui vont bénéficier du projet Nutris ou Nutrition Renforcée et Intégrée pour la Santé. Ce projet, financé par l’Agence Française de développement vise à renforcer les systèmes de santé, à améliorer l’accès aux soins et l’environnement sanitaire des familles cibles. Nutris permettra de lutter durablement contre les ravages de la sous-nutrition sur les enfants. Le soutien aux familles les plus vulnérables consiste à construire des infrastructures sanitaires, à initier et accompagner les changements de comportements dans toute la société. Le suivi médical des populations à risque pour cette maladie sera aussi au cœur du projet. À noter que pour Madagascar, ce projet sera mis en œuvre dans les districts de Tuléar et de Betioky. Sabine Rouhier, référente plaidoyer d’Action contre la faim explique le choix de ces zones d’interventions du projet Nutris, « les maladies liées à l’eau sont fréquentes dans ces zones et rendent difficile la bonne assimilation des aliments. Pour lutter efficacement contre la sous-nutrition, il faut permettre aux familles d’avoir facilement accès aux soins et soutenir la mobilisation et la sensibilisation de tous par des investissements plus importants dans l’eau, l’assainissement et l’hygiène. »

Effets dévastateurs. À Madagascar, la sous-nutrition provoque une hausse de la mortalité maternelle et infantile, un affaiblissement du système immunitaire et des facultés intellectuelles, et des handicaps physiques. Les effets de cette faim invisible sont dévastateurs. Dans le monde, près de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans sont tués chaque année par la sous-nutrition, selon les chiffres avancés par l’Organisation mondiale de la santé. Nutris se présente comme une réponse globale pour lutter efficacement et durablement contre ce fléau. Programme de prévention et de traitement plus innovant, le projet s’attaque à de nombreux aspects du problème. Selon le constat de l’Acf, les populations victimes de la sous-nutrition vivent dans des conditions sanitaires très précaires : santé, eau et assainissement. L’association partenaire de l’Acf à Madagascar est l’Asos ou Action Socio-sanitaire Organisation Secours.

Nirina Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication