Fondation Air France : L’éducation au cœur de ses actions

Jacaranda
Jean-Claude Veret, Directeur d'AirFrance KLM Cargo et Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation AirFrance lors de la remise des lots au Centre Social Saint-Vincent de Paul à Tanjombato.
Jean-Claude Veret, Directeur d’AirFrance KLM Cargo et Cécile Vic, déléguée générale de la Fondation AirFrance lors de la remise des lots au Centre Social Saint-Vincent de Paul à Tanjombato.

Créée en 1992, la Fondation Air France a choisi de soutenir la cause de l’enfance. Cette année, elle finance sept projets à Madagascar.

Le centre social Saint-Vincent-de-Paul à Tanjombato fait partie des associations soutenues par la Fondation Air France. Hier, la délégation composée de représentants d’AirFrance KLM Cargo et de ceux de la Fondation d’entreprise Airfrance se sont rendus sur les lieux pour remettre aux enfants de ce centre des jouets, des jeux éducatifs ou encore des fournitures scolaires. Ces dons étaient collectés par les salariés en France. Selon Cécile Vic, déléguée générale de cette Fondation : « la fondation AirFrance est une fondation engagée en faveur de l’enfance ». Pour cette année, elle soutiendra sept projets dans lequels dix associations, toutes partenaires de la Fondation, seront bénéficiaires. À Jean-Claude Veret, Directeur d’AirFrance Cargo de continuer que « le personnel de l’entreprise s’est mobilisé pour cette collecte ». Depuis sa création, c’est le 61e projet soutenu par ladite Fondation à Madagascar. Et 925.522 euros de subventions ont été alloués à la Grande île depuis 1992.

Aide aux enfants en difficulté. Le centre social Saint-Vincent-de-Paul regroupe actuellement plusieurs services comme l’aide nutritionnelle, la scolarisation, la formation professionnelle, l’hébergement d’urgence et la santé. « Nous donnons à manger à des enfants issus des quartiers les plus pauvres de Tanjombato comme ceux d’Anosimahavelona », souligne Sœur Marie Annick qui travaille au centre. Cette année, une crèche a été créée et accueille 34 enfants de 7 mois à 5 ans. « Tous les enfants accueillis ici sont nourris, soignés et scolarisés. Nous prenons tout en charge. Parmi les quelques 450 élèves du centre, ceux qui sont parrainés sont envoyés dans une école privée et les autres à l’école publique », affirme-t-elle. « Ma plus grande fierté est de donner quelque chose de très beau à ces enfants en difficulté », poursuit-elle. Pour la santé, le centre dispose d’un dispensaire avec un dentiste, un opticien, un cardiologue, un gynécologue et un généraliste.

Nirina Rasoanaivo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.