Menace pour les générations futures : 2 millions d’enfants malgaches victimes de malnutrition chronique!

Jacaranda

En l’absence d’une meilleure intervention en matière de nutrition, les Malgaches risquent de ne pas avoir une croissance normale, physiquement et mentalement.

« Un mal silencieux ». C’est l’expression utilisée par le Coordonnateur National de l’Office National de Nutrition (ONN), Holy Malala Raobelina, pour qualifier la malnutrition chronique, un fléau national qui frappe actuellement 47 % des enfants malgaches de moins de cinq ans, soit deux millions d’enfants. Une vraie menace pour les générations futures, étant donné que ce type de malnutrition implique un retard de croissance chez l’enfant, sur le plan physique et mental. En l’absence des pratiques nutritionnelles adaptées, cette malnutrition attaque l’enfant pendant les 1000 premiers jours de sa vie (durant la fenêtre d’opportunité: depuis que l’enfant est placé dans le ventre de sa mère, jusqu’à ce qu’il atteigne ses 2 ans). « C’est pourtant durant cette période que l’enfant est le plus vulnérable aux maladies et à tous les facteurs externes pouvant compromettre son développement normal. Donc, il faut prendre soin de la mère pendant la grossesse et de l’enfant. Il faut agir », rajoute Holy Malala R.

Volonté politique. Pourtant, à Madagascar, la lutte contre la malnutrition demeure un combat de longue haleine et en même temps, un combat multisectoriel. « Dirigeants, politiciens, société civile, parents, simples citoyens… tout le monde et tous les domaines doivent être impliqués dans ce combat. Cela, parce qu’il ne s’agit pas seulement de donner à manger, mais de se préoccuper du bien être de l’enfant et de la mère. Il faut un changement radical de comportement, à tous les niveaux et dans tous les secteurs », dixit le Coordonnateur national de l’ONN. Tout de même, il faut souligner que Madagascar a témoigné d’un bon résultat en matière de nutrition, puisqu’en 1993 le taux de malnutrition était encore de 53 %. Quoi qu’il en soit, tout repose d’abord sur la question de volonté politique.

Arnaud R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. Mais pourquoi il y autant d’enfants mal nourris??? alors qu’aux dernières nouvelles, on dépense 248 millions d’Ariary pour les drapeaux de la Francophonie!!!! Que font ces bandes de naze à la fin!!

  2. · Edit

    C’est cruel à dire mais la nature répare toujours les erreurs des hommes….et même des animaux qui trop nombreux sur une pâture de faible rendement, s’affaiblissent puis crèvent…. Seul résiste le fort, le plus doué à résoudre cette épreuve… Plus tu assistes, plus le troupeau s’étend ….et si tu n’amènes plus de fourrage pour les encourager à croître plus encore, la nature à gagner….

  3. lutte contre la malnutrition, mon œil! demandez l’avis de ces malfrats du haut lieu, ils n’ont rien du tout à foutre!! ça ne leur remplit pas la poche pardi! ce n’est que de l’encre qui coule, le chien aboie, etc… qui les entend? qui les approche? pauvres 2millions d’enfants!!!! 🙁 🙁

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.