SSME : Des prestations déjà familières aux jeunes mères

Environ quatre millions d’enfants seront, une fois de plus, ciblés cette semaine dans le cadre de la SSME (semaine de la santé de la mère et de l’enfant) qui en est à sa vingtième édition et couplée avec la 6e édition de la  semaine africaine de la vaccination. La commune de Mahitsy a été choisie pour le lancement officiel, hier, de cet événement biannuel. Durant les prochains jours, les enfants, notamment ceux âgés de moins de 5 ans, ainsi que les femmes enceintes, bénéficieront de diverses prestations de santé gratuites, essentiellement, la vaccination des enfants de 0 à 11 mois contre des maladies évitables par la vaccination ; la supplémentation en vitamine A pour les 6 à 59 mois et le déparasitage des 12 à 59 mois. Dans les quelques centres de santé de base d’Antananarivo, hier, les jeunes mères de famille sont visiblement déjà familières avec ces pratiques et connaissent l’existence des prestations gratuites dont leurs enfants pourraient bénéficier. Nombre d’entre elles en ont ainsi fait volontiers profiter à leurs progénitures. Quelques-unes confient avoir attendu la tenue de la SSME, juste pour bénéficier de la vitamine A et du déparasitage.

A signaler au passage que les femmes enceintes à partir du 4e mois de grossesse se verront également proposer un déparasitage durant la SSME. Par ailleurs, celle-ci est une occasion de dépister la malnutrition chez les enfants de 6 à 59 mois, d’une part et de recenser les femmes souffrant de fistule obstétricale. Des opérations chirurgicales réparatrices leur seront, ultérieurement proposées.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.