Sécurité routière : 156 accidents mortels en 2015


La sensibilisation « antsika jiaby ny arolozan’ny fifamoivozana » a vu la présence des représentants du ministère des Transports et de la Météorologie, ceux de l’Agence de Transports Terrestres, du GPM, du CEAM et des transporteurs.
La sensibilisation « antsika jiaby ny arolozan’ny fifamoivozana » a vu la présence des représentants du ministère des Transports et de la Météorologie, ceux de l’Agence de Transports Terrestres, du GPM, du CEAM et des transporteurs.

Parmi les 10.122 accidents routiers déclarés au niveau des assurances pour l’année 2015, 156 étaient des accidents mortels ayant fait 163 morts.

Par rapport à 2014, une baisse de 6,45% a été enregistrée au niveau des accidents routiers pour l’année 2015 avec 10.820 en 2014 contre 10.122 en 2015, selon le chiffre présenté par le Comité d’Entreprises pour les Assurances Madagascar (CEAM). Ce comité rassemble cinq compagnies d’assurances dont les assurances Aro, Ny Havana, mutuelle MAMA, Allianz et Saham. Les accidents mortels déclarés sont au nombre de 156 et  ont fait 163 morts. Pour les accidents corporels, 2.661 personnes étaient blessées dans 1.484 accidents. « Nous avons enregistré 954 accidents sur la RN 2 et 942 au niveau des aires de stationnement suivis de la RN 7 avec 884 accidents. D’après la statistique, les mois de juin et de décembre sont les mois où il y a le plus d’accidents », selon l’explication de Njaka Rabemaniraka. L’insuffisance des panneaux de signalisation fixes sur les routes nationales et les grandes villes, l’insuffisance des parkings publics ainsi que le manque de civisme des conducteurs sont les principales causes des accidents routiers à Madagascar.

28 accidents par jour. D’après les statistiques présentées par CEAM, les conducteurs font le plus d’accidents sur la ligne droite avec un taux de 22,23%. « Le choc à l’arrière qui se présente par le non-respect de la distance entre deux voitures, en sens inverse et le non-respect du code de carrefour sont les plus grandes causes de ces accidents. Après les voitures particulières, les taxis-be et taxis-brousse se trouvent en deuxième place à avoir fait des accidents. À noter qu’une conférence de sensibilisation sur la sécurité routière a été organisée par le Groupement Pétrolier de Madagascar (GPM), au Development Learning Center Anosy. La conscientisation de tous les usagers de la route face à l’augmentation effrénée des accidents routiers reste l’objectif de la manifestation. « Pour l’année 2015, 28 accidents en moyenne par jour se présentent dans la Grande Ile », lance Max Andrianantoanina, membre du GPM. Sous le thème « la sécurité routière est une affaire de tous », la Confédération Nationale des Transporteurs (CNT) dont les transporteurs régionaux et nationaux ainsi que les transporteurs de marchandises étaient les principales cibles. Les bonnes pratiques pour éviter les accidents étaient abordées par les responsables au sein du GPM durant la sensibilisation des usagers de la route.

Nirina Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.