ACMSV- Madagascar : Promotion de la solidarité

Jacaranda
Un film sur cette expédition à Madagascar est également au programme pour l’ACMSV.
Un film sur cette expédition à Madagascar est également au programme pour l’ACMSV.

C’est maintenant la 15e fois que l’ACMSV ou Association pour la Coopération entre Madagascar et le Lycée St Vincent de Rennes (Bretagne) vient dans la Grande île pour une visite de solidarité et d’échange de cultures entre les deux pays. 14 élèves de la classe de 2nde de ce lycée, accompagnés de deux professeurs et du président de l’association, Le Nuz Bernard, sont actuellement à Madagascar pour un séjour d’environ un mois. Ils ont été accueillis au Lycée Jules Ferry (LJF) Faravohitra, hier. Une occasion pour les élèves des deux lycées de se connaitre davantage et d’établir un lien pour un partage de savoir-faire et de cultures. «Nous venons à Madagascar tous les ans avec de nouveaux élèves du lycée St Vincent. Cela, pour découvrir davantage le pays, et pour la réalisation d’actions de bienfaisance envers les nécessiteux. Aussi, c’est pour permettre aux jeunes de devenir solidaires, et de continuer leurs relations amicales sur Internet après», a confié Le Nuz Bernard. Alors, après la visite du site culturel d’Ambohimanga et des descentes dans les milieux ruraux, ils projettent de visiter le Palais de la Reine, les quartiers des 67ha et le Centre Akamasoa du Père Pedro, avant de mettre le cap sur Mahajanga, là où est implantée une communauté religieuse qui œuvre pour l’alphabétisation et la réinsertion sociale. Les enfants du centre d’accueil ont presque toujours bénéficié des actions sociales menées par l’ACMSV. Presque le même cas pour le LJF avec l’acquisition de matériels informatiques. «Rien que le sourire très accueillant des Malgaches me pousse à apprécier ce voyage», affirme Valentine, l’une des lycéens de St Vincent. Leur retour au pays d’origine est prévu pour le 1er juillet.

Arnaud R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.