Département Droit de l’Université Antananarivo : Plus de 120 nouveaux diplômés en MI et MII

Le Commissaire Ny Aina Randriambelo fait partie de la promotion Milofo.
Le Commissaire Ny Aina Randriambelo fait partie de la promotion Milofo.

Avant même la fin de leurs études, il y en a qui ont été déjà admis à l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes.

«Chaque cérémonie de sortie de promotion est une preuve incontestable que l’Université d’Ankatso fonctionne, mais n’est pas seulement un lieu de grèves», a déclaré Faratiana Esoavelomandroso, chef du Département Droit auprès de la Faculté DEGS (Droit, Economie, Gestion, et Sociologie) à l’Université Antananarivo. Une déclaration qui a été faite lors de la cérémonie officielle relative à la sortie de deux promotions, à savoir: «Andraina» en Master I (MI) et «Milofo» en Master II (MII), hier. Plus de 120 étudiants issus des deux promotions ont donc reçu leur diplôme de fin d’études, en Droit des affaires, Droit privé appliqué, Droit public interne et international et en Science politique. Ces étudiants ont respectivement suivi quatre années d’études pour le MI (autrefois diplôme de Maîtrise), et cinq années d’études pour le MII (autrefois Diplôme d’Etudes Approfondies ou DEA). «Allez au bout de vos rêves». C’est ce qu’a affirmé pour sa part la marraine des deux promotions, Rita Razakanaivo, à l’endroit de ses filleuls. Elle qui a tout donné pour ledit Département.

Tous primés. «Les étudiants issus de ce Département sont à la hauteur de nos attentes. Pour preuve, la plupart des admis au dernier concours de haut niveau organisé par l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes ont été issus de ce Département Droit», a rajouté Faratiana Esoavelomandroso. Pour plus de détails, huit sur les 10 étudiants admis en filière administrative, et 21 admis sur les 30 en filière judiciaire à l’ENMG ont été tous issus de ce Département qui regroupe au total 11 000 étudiants, depuis le LI jusqu’au MII. Le concours a eu lieu au mois de décembre de l’année dernière et le mois de janvier. A noter que ceux qui veulent devenir des magistrats doivent suivre encore deux ans de formation auprès de cette école nationale. Pour en revenir à la cérémonie de sortie de promotion, tous les majors issus de chaque niveau d’études ont été primés. Et l’événement a été honoré par la présence du président de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), Eric Rakotoarisoa.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.