Fête de l’Indépendance : Ruées des familles vers Analakely

Jacaranda
De nombreux parents ont choisi Analakely pour se divertir.
De nombreux parents ont choisi Analakely pour se divertir.

56 ans se sont écoulés, depuis l’indépendance de Madagascar, le 26 juin 1960. Les Malgaches ont marqué cette célébration, hier, dans une ambiance festive.

Dans une ambiance de fête, des citoyens ont afflué massivement vers Mahamasina, dès les premières heures de la matinée pour assister aux traditionnelles parades des forces de l’Ordre. Un grand spectacle animé par des artistes de renom a été également organisé pour l’occasion. Outre cela, de nombreux parents ont décidé d’amener leurs enfants à Analakely, qui a été transformé en rue piétonne depuis plusieurs jours. Des divertissements pour toute la famille s’y sont installés. « Les fêtes sont très importantes pour moi et ma famille. Comme je travaille tout le temps, on profite de ces moments pour se retrouver, de s’amuser ensemble et d’emmener les enfants se divertir », lance Hary, un père de famille. À lui de continuer que « comme le Parc d’attractions d’Ambohijatovo n’existe plus, moi, ma femme et mes trois enfants, nous allons à Analakely ». Force est de constater que l’avenue de l’Indépendance a été noire de monde. Petits et grands, chacun s’est amusé, car divers jeux et distractions ont été présentés comme manèges,  etc. Il y a eu des nourritures festives et autres attractions.

 Rareté de bus. Ceux qui n’ont pas de véhicule personnel étaient obligés d’effectuer les trajets à pied à cause de la rareté des transports communs. « Comme à chaque Asaramanitra, nous nous rendons chez mes parents à Itaosy et nous irons à pieds parce que les bus se font très rares », explique Nambinina, mère de famille habitant à Amboditsiry. Du coté d’Ankorondrano ou encore à Andravoahangy la rue a été pleine de monde, hier, soit des parents qui accompagnent leurs enfants, soit des amis. Et ce malgré le temps avec une alternance des nuages et du soleil et des pluies en début d’après-midi. Les mamans se sont bien occupés de leurs familles surtout des plus petits en leur faisant porter des vêtements d’hiver comme des pulls, des cache-nez… sans oublier les collants. Le froid n’a pas empêché les familles à profiter  de ce moment de fête. Les divertissements d’Analakely ont ravi petits et grands.

Nirina Rasoanaivo

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. on se croirait en urss, au temps de la propagande…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.