Vacances : Les coopératives de transport national insatisfaites

En ces périodes de vacances, les transporteurs reliant Tana aux  autres régions comme destination de vacances affirment que le nombre de voyageurs n’est pas tel qu’ils espéraient. Après les examens officiels CEPE et BEPC, le nombre de voyageurs a certes augmenté par rapport aux jours précédant les vacances, mais pas autant par rapport à l’année dernière en période de vacances même. Si avant les vacances, 1 ou 2 voitures par coopérative prennent la route vers Mahajanga, à présent, en moyenne 4 à 8 voitures par coopérative par jour transportent des passagers vers cette destination. Pour Toamasina, de même que pour Mahajanga avant les vacances 1 ou 2 voitures partaient contre 3 à 5 voitures en moyenne par coopérative par jour actuellement. Mais par rapport à l’année dernière, la hausse du nombre de ces passagers n’est pas satisfaisante pour les transporteurs, malgré que le tarif n’ait pas augmenté mais toujours de 30000 Ar pour Mahajanga et 20.000 Ar pour Toamasina. Dernièrement,  pour certaines coopératives, jusqu’à 15 voitures prennent la route vers Mahajanga ou Toamasina pour transporter les voyageurs, or cette année ce n’est pas le cas.  « Le nombre de passagers a augmenté depuis l’arrivée des vacances, mais pas comme l’année dernière. Cette année, peu de gens partent en vacances, peut-être à cause du manque d’argent » telle est l’affirmation des divers guichetiers  des coopératives de transport national à Ambodivona. La destination qui attire le plus de vacanciers est  Mahajanga et ensuite Toamasina. Néanmoins, les transporteurs espèrent un meilleur marché après le BACC.

Hoby R. (Stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.