Santé : Les sages-femmes encore insuffisantes à Madagascar

« L’accouchement nécessite toujours une préparation particulière ».
« L’accouchement nécessite toujours une préparation particulière ».

Le colloque de l’ordre des sages-femmes se déroule depuis hier jusqu’à ce jour au Live hôtel Andavamamba

Jusqu’à présent, environ 5 000 sages femmes sont officiellement inscrites dans l’ordre des sages femmes à Madagascar. Ce nombre n’est pas encore suffisant pour couvrir toute la population malgache. Selon la norme de l’Organisation Mondiale de La Santé (OMS), au moins 23 médecins, sages femmes et infirmiers sont nécessaires pour la couverture médicale de 10 000 habitants et d’un accouchement qualifié. Or ces 5 000 sages-femmes ne peuvent pas couvrir toute la population à Madagascar dans le domaine de l’accouchement. A part ce problème concernant le manque de couverture médicale à Madagascar, il faut également améliorer le service et le travail des sages-femmes. Une des grandes raisons qui a poussé le Ministère de la Santé Publique, l’Ordre des Sages-Femmes de Madagascar, et la Commune Urbaine d’Antananarivo à l’organisation de La colloque Nationale de l’Ordre des Sages-Femmes qui se déroule depuis hier jusqu’à ce jour au Live hôtel Andavamamba. Le colloque a pour thème « Avoir une profession bien règlementée pour qu’aucune femme ne meure en donnant la vie ». L’évènement a été honoré par le représentant du Ministère de la Santé Publique et de la Commune Urbaine d’Antananarivo et la Directrice de l’ordre des sages femmes.

Décès à l’accouchement. Actuellement, à Madagascar, 10 femmes meurent par jour en  donnant la vie. Et l’objectif est effectivement, d’éviter la mort de la mère à l’accouchement. Mais ces décès peuvent être dus à divers facteurs, une mère trop jeune ou trop vieille pour enfanter ou les accouchements simultanés. Et afin de lutter contre le décès des femmes à l’accouchement, il faut principalement des sages-femmes compétentes qui sauront agir lors des situations délicates. Et ce colloque de l’ordre des sages-femmes est l’occasion d’acquisition de nouvelles connaissances qui serviront à l’aboutissement du travail des sages femmes. C’est également un moment d’échange scientifique et de connaissance entre les participantes qui sont à peu près au nombre de 250 et venant de toutes les régions de Madagascar. Et la présidente de l’Ordre des Sages Femmes incite toutes les sages-femmes qui ne sont pas encore membres de l’Ordre des Sages Femmes à l’intégrer.

Hoby R. (Stagiaire)

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.