Bac/Enseignement général : Début des corrections ce jour!

Jacaranda
267 correcteurs seront également mobilisés durant les travaux de correction du Bac Technique.
267 correcteurs seront également mobilisés durant les travaux de correction du Bac Technique.

L’accès sera très réglementé à l’Université d’Antananarivo durant les travaux de correction des copies des candidats au Bac. 

Exactement 1655 enseignants de la classe de Terminale vont être mobilisés pour mener à bien les travaux de correction des copies des candidats au Baccalauréat (général et technique) session 2015-2016, issus de Tana. Ils auront à peu près dix jours pour réaliser leur mission. Mais la durée exacte du travail va dépendre de la vitesse de chaque correcteur puisque d’après les informations recueillies, chacun d’entre eux sera chargée d’environ 350 copies. « Il faut respecter le délai normal de réalisation de la correction. Sinon, elle sera bâclée et de ce fait, ne pourra être crédible », a confié un correcteur. Ainsi, l’assemblée générale de ce jour donnera place à une réunion préliminaire qui aidera à la mise en place d’une commission d’entente pour chaque matière, selon les explications d’Olivier Rakotoarison, directeur des Examens nationaux (Office du Bac de Tana). Ces commissions décideront de la manière dont va être menée la correction pour chaque matière. « Tout sera mis sur un tableau dans les salles de correction pour chaque matière. Ainsi, les correcteurs n’auront plus qu’à suivre à la lettre ce qui est affiché », poursuit ce responsable.

1er septembre. A noter que tous ces travaux de correction se dérouleront à Ankatso comme à l’accoutumée. « Et je souligne bien que la sécurité sera renforcée. Ce qui ne donnera le droit à personne en dehors des équipes de correction de circuler dans les salles de correction », renchérit Olivier Rakotoarison. Après ces deux semaines, place au dépouillement des copies pour en arriver à la transcription des notes dans la base de données. Comme prévue, la délibération est programmée pour le 1er septembre. Et la publication officielle des résultats se fera dès le lendemain.

Aucuns arriérés. Et le responsable de l’Office du Bac de Tana de rappeler que depuis toujours, il n’y a jamais eu d’arriérés d’indemnités non payés pour les correcteurs. « Tout le monde a toujours eu sa part d’indemnité, et cela, à temps », dit-il. Une occasion ainsi pour lui de sensibiliser tous les enseignants ayant reçu leur convocation à bien honorer leurs engagements jusqu’à la fin des travaux de correction.

Arnaud R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.