Bac Général : Fin des corrections ce jour

Jacaranda
Le renforcement de la sécurité à Ankatso est telle qu’il a fallu installer des caméras de surveillance dans les salles de traitement des copies des candidats.
Le renforcement de la sécurité à Ankatso est telle qu’il a fallu installer des caméras de surveillance dans les salles de traitement des copies des candidats.

Etapes suivantes: vérification et contrôle des notes des candidats et transcription, avant de passer à la délibération, le 1er septembre prochain.

Point final sur la correction des copies des candidats au Bac de l’enseignement général à Tana, ce jour. En revanche, les travaux de correction des épreuves techniques du Bac filière Technique débutent également ce jour. «Normalement, la fin des travaux de correction a été fixée pour samedi dernier pour le Bac général. D’ailleurs, la plupart des correcteurs ont rempli leur mission ce jour-là. Mais c’est seulement ceux qui n’ont pas pu finir à temps qui reviennent ce jour», confie Olivier Rakotonirina, directeur des examens nationaux (ex-Office du Bac de Tana). A noter que pour le Bac général, il existait à peu près 512425 copies à corriger, à raison d’environ 450 copies par correcteur. Ces derniers ont eu presque dix jours pour se mettre à corriger les copies. Ils étaient pendant tout ce temps, présents chaque jour dans le centre de correction à l’Université d’Antananarivo. «Tout s’est passé comme prévu malgré l’absence des quelques correcteurs au Bac général. Et je suis également sûr que les corrections du Bac technique se dérouleront bien», rassure Olivier Rakotonirina.

Insatisfaisants. Quoi qu’il en soit, bon nombre de correcteurs ont regretté la baisse du niveau des candidats. Donc, une baisse du taux de réussite au baccalauréat est à craindre. «En se basant sur les copies, il faut dire que les résultats ne seront pas du tout satisfaisants. Cela, puisque certains correcteurs ont même affirmé avoir donné des notes à 0,5/20 à certains candidats, au lieu de donner des 00/20, juste pour éviter les procès verbaux», s’est plaint un correcteur en Physique-Chimie. Presque même topo pour les autres matières, bien que quelques correcteurs aient déclaré avoir donné de bonnes notes après avoir été satisfaits des copies qu’ils ont corrigées. Mais jusqu’ici, personne ne sait encore qui va être admis, ou non. Le suspens continue. Si tout se passe bien, l’heure de vérité aura lieu le 2 septembre prochain.

Arnaud R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.