Recherche Scientifique : Des plans directeurs pour répondre aux besoins socio-économiques

Quatre plans directeurs de la recherche ont été présentés, hier et appelés à devenir des documents de référence pour le développement de la recherche à Madagascar.

 

Le développement des énergies renouvelables celui de l’agriculture en lien avec la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’amélioration de la santé humaine en relation avec la biodiversité et enfin le renforcement de la recherche sur l’environnement et le changement climatique. Pour ces quatre domaines figurant dans les priorités de la stratégie nationale de la recherche scientifique validée en 2013, des plans directeurs de recherche (PDR) viennent d’être élaborés et présentés, hier, à l’Académie malgache à Tsimbazaza, par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESUPRES). Bien entendu, ces quatre domaines font déjà l’objet de recherches à Madagascar. Malheureusement, celles-ci restent souvent au stade expérimental. Désormais, il s’agit de faire en sorte qu’elles répondent réellement aux besoins du pays. Après les consultations  régionales réalisées en 2014 et 2015, les acteurs engagés dans cette démarche, dont les centres de recherche, les universités et instituts supérieurs, ONG, associations ainsi que le secteur privé et les ministères ont donné des orientations pour mieux asseoir les besoins économiques et sociaux dans les domaines des quatre PDR.

Réponse aux problèmes. Si le PDR sur la biodiversité et la santé humaine se propose de s’investir dans l’amélioration des conditions de vie des populations, avec un enjeu majeur d’assurer la santé pour tous, le PDR sur les énergies renouvelables est, quant à lui, élaboré pour répondre à des problématiques actuelles du secteur énergétique. L’exemple du problème récurrent d’insatisfaction des usagers envers la JIRAMA a été cité, hier, pour illustrer la nécessité d’ajuster les activités recherches aux besoins du pays. « L’analyse réalisée dans le domaine énergétique mettent en exergue plusieurs problèmes pour lesquels la recherche pourra apporter des réponses », souligne alors la direction de la Recherche et de l’Innovation au sein du MESUPRES. Quant au PDR sur l’agriculture et la sécurité alimentaire et nutritionnelle, il permettra d’apporter une nouvelle impulsion à la recherche agricole.

Ces plans directeurs de recherche sont appelés à devenir des documents de référence pour le développement des activités de recherche à Madagascar et contribuent à la réalisation des politiques et stratégies en matière de lutte contre le changement climatique et de lutte contre la pauvreté, conclut le MESUPRES. Les documents renfermant ces 4 PDR sont consultables sur le site web de ce ministère.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.