Scolarisation : Environ 200 000 Ar par enfant

Une flambée des prix des fournitures scolaires a été constatée cette année.
Une flambée des prix des fournitures scolaires a été constatée cette année.

Fournitures scolaires, droits d’entrée, frais de scolarisation… l’inscription ou la réinscription scolaire nécessite un budget énorme.

Un vrai casse-tête pour les parents d’élèves. La rentrée scolaire n’est plus très loin pour beaucoup. Les vacances presque finies, place maintenant à l’inscription ou la réinscription scolaire. Une tâche qui s’annonce difficile pour les parents d’élèves surtout avec la flambée des prix des fournitures scolaires, mais également la hausse des droits d’inscription et des frais de scolarité au niveau de la plupart des établissements scolaires privés. «Rien que pour l’achat des fournitures scolaires pour un seul de mes enfants, comme les cahiers, stylos, crayons, gommes et cartable… il a fallu que je débourse 65 000 Ar. Or, j’ai quatre enfants. Et à cela s’ajoute le droit d’entrée et les frais de scolarité qui s’élèvent approximativement à 60 000 Ar par enfant», se désole Mino Randriamanantena, une mère de famille. Or, les ouvrages, le tablier et les tenues diverses ne sont pas encore ajoutés à toutes ces dépenses. «Après avoir additionné le tout, il faudrait allouer environ 200 000 Ar par enfant. Et le comble, c’est que ce sont ceux des petites sections qui réclament beaucoup plus d’investissements», rajoute cette mère de famille. De nos jours, la scolarisation des enfants n’est pas donnée. Et c’est pire pour les parents qui ont de nombreux enfants vu les énormes dépenses qu’ils doivent effectuer. La solution pour les parents d’élèves, c’est de trouver les points de vente qui affichent des prix abordables. Mais pour cela, il faut avoir du temps et faire beaucoup d’efforts.

Les contrefaits partout. Si la réinscription scolaire a déjà commencé depuis un bon bout de temps pour certaines écoles, d’autres sont sur le point d’entamer déjà leur nouvelle rentrée scolaire. Il n’y a plus de temps à perdre pour les parents d’élèves. Or, il faut faire preuve de plus de vigilance quant aux qualités des fournitures scolaires à acheter pour ne pas tomber dans les produits contrefaits. «De nos jours, ces genres de produits contrefaits inondent le marché. Comment différencier les vraies des fausses marques ?», s’inquiètent les parents d’élèves. Cependant, bon nombre d’établissements scolaires privées insistent pour que les parents achètent des produits vraie marque. Ce qui ne laisse pas la vie facile pour ces parents. Bref, toutes ces raisons peuvent favoriser la déscolarisation des enfants.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire