Conférence sur notre Océan : Un Malgache lauréat du concours photo

Dadou Hirina recevant ses prix à l’American Center Tanjombato.
Dadou Hirina recevant ses prix à l’American Center Tanjombato.

Près de 250 candidats à travers l’Afrique Orientale ont participé au concours photo organisé par l’ambassade des États-Unis et le département d’État Américain, dans le cadre de la conférence sur notre océan. Parmi les quelque 300 photographies reçues, la photo gagnante illustre le lever de soleil sur la plage de Foulpointe. Raobelinirina Heriniaina ou Dadou Hirina est le lauréat de ce concours. La remise de prix s’est tenue, hier, à l’american Center Tanjombato. Ce responsable d’achat au sein d’une société d’exportation et passionné de la photographie a gagné, en plus d’un certificat, deux livres, un appareil photo numérique et une carte SIM, un bonnet de bain et des lunettes de plongée ainsi qu’une caméra Go Pro portable, résistant aux intempéries.

La plage de Foulpointe, une photo pertinente pour les thèmes de cette conférence.
La plage de Foulpointe, une photo pertinente pour les thèmes de cette conférence.

Projection d’un film. La protection de l’environnement marin et la lutte contre le changement climatique se trouvaient au centre de la discussion, après la projection du film intitulé « the last Océan ». Ce film jette un regard critique sur l’industrie de la pêche et sa relation avec l’équilibre naturel de la mer. Cette manifestation entre dans le cadre de la récente « conférence sur notre Océan », qui s’est tenue à Washington, initiée par le secrétaire d’État John Kerry. La lutte contre la pêche illicite et non durable, la lutte contre la pollution, la réduction des effets liés au climat et le soutien à la protection des zones marines sont les principaux domaines d’intervention. Pendant les cinq prochaines années, les États-Unis vont consacrer davantage de ressources en faveur de la durabilité de l’environnement dans la Grande Ile. « L’USAID va augmenter l’aide au développement pour la gestion des ressources naturelles, la conservation de la biodiversité et le changement climatique, y compris dans les zones marines et côtières du pays », déclare un responsable.

Nirina Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.