« Hotelin-jazakely » : 8 millions de repas distribués depuis le début de l’année

Ces jeunes mamans emmènent leurs enfants dans ce « Hotelin-jazakely » pour y consommer du « Koba Aina ».
Ces jeunes mamans emmènent leurs enfants dans ce « Hotelin-jazakely » pour y consommer du « Koba Aina ».

Entre 8 000 à 10 000 enfants par jour consomment le repas fait de céréale fortifiée baptisée « Koba Aina » tandis que le réseau « Hotelin-jazakely » a pu distribuer plus de 8 millions de ce repas depuis le début de l’année. Ce bilan est celui de l’entreprise sociale Nutri’zaza, distributeur exclusif de « Koba Aina » dans l’objectif de lutter contre la malnutrition infantile Un bilan qui fait suite à celui de l’an dernier au cours duquel près de 330 tonnes de cet aliment ont été écoulées. Parfaitement adopté par les ménages avec enfants en âge de le consommer, le produit connaît un succès auprès de ces derniers. La performance a valu à Nutri’zaza le prix de la Finance Solidaire, une initiative du journal Le Monde et Finance Solidaire, en novembre 2015 et la reconnaissance du gouvernement malgache par le biais du trophée de l’excellence décerné par le ministère de l’Industrie et du Développement du secteur privé en décembre 2015. Rappelons que Nutri’zaza vise des objectifs sociaux de lutte contre la malnutrition, en corrélation avec la Politique Nationale de Nutrition, en plus de ses obligations de viabilité économique.

Un comité d’éthique et de surveillance, entité indépendante créée en même temps que Nutri’zaza a pour mission de garantir le respect des engagements sociaux pris par cette entreprise sociale. Ce Comité d’éthique est composé de partenaires historiques de l’ancien projet de lutte contre la malnutrition Nutrimad, comme l’ONN (office national de nutrition), le ministère de la Santé et celui de la population, ainsi que des différentes communes d’intervention.

Recueillis par Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.