Sommet de la Francophonie : « Une force d’attraction magnétique d’investissements »

Le 16e Sommet de la Francophonie qui se déroulera du 22 au 27 novembre prochain à Madagascar sera comme une force d’attraction magnétique d’investisseurs, a confié Adama Ouane, administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). C’était lors d’une rencontre avec des représentants de la presse malgache samedi dernier, à l’Hôtel Colbert, pour expliquer les avantages de l’organisation de cette conférence mondiale des pays francophones dans la Grande ile. « Ce Sommet ne sera qu’un moment. Mais les plus de 80 chefs d’Etat qui vont venir ici ne viendront pas seuls. Leurs délégations respectives vont être accompagnées d’entrepreneurs et d’investisseurs. Ceux-ci ont déjà un regard sur Madagascar pour identifier les filières et les domaines d’activités qui peuvent devenir une opportunité d’affaire. Ainsi, ce Sommet ne fera que renforcer la stabilité et la crédibilité économique de Madagascar grâce aux nombreux partenariats qui seront établis », déclare-t-il. Lui d’évoquer au passage les principaux rôles de la Francophonie à Madagascar. Avant de rappeler que l’OIF a investi depuis 2015 la somme de 2,360 millions d’euros pour financer les divers programmes spécifiques de développement dans le pays, surtout pour accompagner la sortie de crise. Ce budget qui s’étale sur deux ans a permis de financer les programmes liés, entre autres, au développement et appui, promotion des droits de l’Homme, la gouvernance, l’éducation et la recherche, etc.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Bientôt le jour fatidique du début du sommet de la francophonie… Pari gagné pour Madagascar? On l’espère, et on sera fier.

Poster un commentaire