Ecoles publiques : Pas de classe du 21 au 26 novembre

«Une pause pédagogique et culturelle» qui va durer une semaine pendant le 16e Sommet de la Francophonie, affirme le directeur général de l’Education Fondamentale et de l’Alphabétisation (DGEFA), le Dr Todisoa Andriamampandry, auprès du ministère de l’Education Nationale (MEN). Ainsi, durant cet évènement à caractère international, du 21 au 26 novembre prochain, tous les élèves au sein des écoles publiques au niveau national n’auront pas de classe. «Certains d’entre eux vont participer aux activités culturelles durant le Sommet, tandis que d’autres vont avoir l’opportunité de suivre en direct dans les médias tout ce qui va se passer. C’est pour leur propre développement, mais également pour donner plus de valeur à l’évènement», a rajouté ce responsable. Cette décision est aussi valable pour les établissements scolaires dans les zones rurales. Et de rajouter que cette pause a déjà été déterminée dans le programme scolaire de l’année 2016-2017, décidée avec une dizaine d’écoles privées, dès le début de l’année. A propos des écoles privées, le DGEFA de souligner que celles-ci vont être régies par leurs règlements intérieurs. D’ailleurs, ce jour, 1 300 élèves issus des établissements scolaires publics et privés de la capitale vont participer à la «Journée estudiantine», un évènement pédagogique et culturel au Palais des Sports de Mahamasina, toujours dans le cadre de la Francophonie.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.