ENAM/ENAP Québec : Le développement durable bientôt dans les cursus

André Bourret, le PDG par intérim de l’ENAP Québec et non moins représentant de l’Institut.
André Bourret, le PDG par intérim de l’ENAP Québec et non moins représentant de l’Institut.

Face aux enjeux du développement durable, les responsables auprès des Ecoles d’Administration publique sont conscients de l’importance d’inculquer chez les élèves en administration publique l’esprit du développement durable véhiculé dans l’ODD.

Les défis du développement durable ne concernent plus le seul ministère de l’Environnement. Pour les réaliser à bon escient, il faudrait une prise de responsabilité de tous les acteurs gouvernementaux. Notamment, de tous les staffs des ministères. Une prise de responsabilité qui doit commencer dès les années d’études des cadres administratifs. Ces derniers étant les futures responsables auprès des ministères et qui doivent trancher sur des questions d’importances capitales. C’est dans cette optique qu’a été initié le forum portant sur le thème « les Etats face à la nouvelle dynamique mondiale du développement durable ». Organisé de concert par l’Ecole Nationale d’Administration de Madagascar (ENAM) et l’Ecole Nationale d’Administration Publique du Québec ENAP,  avec la collaboration de l’institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), ledit forum se veut d’être « un moment de partage entre les différents acteurs. Notamment le ministère des Relations Internationales du Québec, le ministère des Affaires Etrangères de Madagascar, l’ENAM, l’ENAP, l’IFDD, les administrateurs publics, les universitaires et le public Malagasy. » Ce dernier est constitué par des représentants des organisations de la société civile. Un forum qui entre également dans le cadre du XVIe Sommet de la Francophonie qui se déroule actuellement à Madagascar et qui s’est tenu hier à l’hôtel IBIS Ankorondrano.

Discussions. Outre le côté partage de compétence et de savoir-faire, le forum d’hier a également été une opportunité pour les acteurs du développement durable, de consolider les liens de partenariat entre eux. Comme l’a bien souligné André Bourret, le Directeur Général par intérim de l’ENAP « le forum est un moment fort pour souligner et raffermir les liens de collaboration que nous efforçons à construire à l’intérieur de la francophonie. Et pour donner une impulsion supplémentaire à ces partenariats sur lesquels reposent, notamment, les objectifs en matière de transfert de connaissance et d’expertise en développement durable. » Un message qui témoigne de la volonté des acteurs à travailler de concert pour la mise en application des défis du développement durable aussi bien à Madagascar que dans les autres pays partenaires.  Car toujours selon ses dires « ce forum permettra de réfléchir tous ensemble et de faire le point sur les défis nombreux et singuliers, les opportunités qu’apporte avec elle la nouvelle dynamique du développement durable pour les Etats ». Synthèses. Toutes les idées reçues durant ce forum se sont convergées vers la mise en place d’un comité de pilotage pour l’insertion des thématiques de développement durable dans les programmes de l’Ecole Nationale de l’Administration de Madagascar (ENAM). Ledit comité sera composé de 4 Directeurs Généraux des ENA dont celui de l’ENAM et de deux experts qui sont Chantal Line Carpentier de l’ENAP Québec et Gatien Horace représentant Madagascar. Son rôle quant à lui consistera à élaborer le syllabus du module de formation « développement durable» dans les programmes de formation des Ecoles d’Administration. Une mesure qui sera surtout appliquée dans les formations initiales. Espérons juste que les fruits de cette journée de réflexion pourront apporter de réelles retombées aussi bien pour les élèves des écoles nationales d’administration publique que pour des citoyens malgaches qui sont les sujets des politiques publiques mises en application.  

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. j’apporte une confiance absolue à votre et je suis un jeune entrepreneur..

Poster un commentaire