Adaptation aux changements climatiques : Les responsabilités des scientifiques non négligeables

Jacaranda
Le Directeur Général de la Météo, le Docteur Samueline Rahariveloarimisa, Point Focal National du GIEC à Madagascar et le Professeur Richard Radiela Ramaroson, le seul Malgache Co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007.

Faisant partie des pays en développement les plus vulnérables aux changements climatiques, Madagascar doit mettre en place des stratégies devant permettre une meilleure, voire parfaite, adaptation. Un objectif pouvant être atteint grâce à l’implication active des scientifiques. Ladite implication qui se devant se manifester sur « le renforcement des infrastructures nationales de recherches, la formation de chercheurs de haut niveau, le développement de partenariat de formation et de recherche avec les pays développés ». La conférence scientifique qui s’est tenue à l’« Akademia Malagasy » hier entre dans ce cadre. Mené par le Pr Richard Radiela Ramaroson et le Dr Nirivololona Raholijao, celle-ci avait pour objectif d’informer le public sur les rôles et fonctions du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) et le processus des rapports d’évaluation. La conférence avait également comme but de « sensibiliser les scientifiques malgaches à contribuer aux travaux du GIEC relatifs au sixième cycle d’évaluation ».

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.