70e anniversaire de l’Unicef : Concours pour les élèves et les journalistes

L’annonce de ce double concours qui entre dans le cadre de la célébration des 70 ans de l’Unicef a fait l’objet d’une conférence de presse, hier à l’hôtel Colbert Antaninarenina.

Environ 25 000 écoles publiques et privées issues de toutes les Dren vont participer à ce concours. Et pour les journalistes, même les photographes sont invités à concourir. De nombreux prix sont à distribuer.

70 ans, c’est toute une vie pour une personne donnée. Mais c’est pendant toute cette période que l’Unicef a œuvré pour le bien-être de l’enfant et de la mère, dans 190 pays, y compris Madagascar. Cet organisme des Nations-Unies pour l’Enfance Unicef célèbre cette année ces 70 ans. Pour faire de 2017 une année de célébration, deux concours de grande envergure viennent d’être lancés: un concours de dessin pour les élèves du primaire, et une publication de meilleur article relatif à la promotion des droits de l’enfant pour les journalistes. Le concours pour les élèves porte sur le thème «Ataoko an-tsary ny tontolo iriako» ou «Je dessine mon espoir». Les élèves qui veulent participer doivent dessiner et à exprimer leur espoir à travers le dessin. Il est ouvert à tous les enfants issus des écoles primaires, publiques et privées, dans tout le pays. Mais la compétition a été classée en deux catégories d’âge: 6 à 8 ans, et 9 à 12 ans. Au niveau régional, chaque enseignant doit amener les élèves à participer à ce concours à travers les dessins. Les produits effectués doivent être envoyés aux Cisco les plus proches avant d’être remis aux Dren. Deux dessins par catégorie vont être présélectionnés au niveau des Dren. Au final, 44 dessins vont faire l’objet d’une sélection au niveau du ministère de l’Education Nationale et l’Unicef. La date limite pour le rassemblement de tous les dessins au niveau des Cisco est le 28 février, puis au niveau des Dren le 5 mars 2017. Mais la remise des prix se fera le 19 avril 2017. Des affiches indiquant les modalités à suivre seront visibles au niveau des quelque 25 000 écoles.

Le photojournalisme aussi. Quant au concours des représentants des médias, celui-ci est ouvert à tous les journalistes malgaches issus des boîtes de presse reconnues. Presse-écrite, Tv, et audio, tous les produits journalistiques issus de ces trois domaines sont acceptés, du moment qu’ils évoquent les thèmes liés au respect des droits de l’enfant, en se basant sur la santé, l’éducation, la nutrition, l’eau Hygiène et l’assainissement, ainsi que les réponses aux urgences. Et le photojournalisme sera également mis en compétition. Au final, six lauréats de chaque thème seront primés en juin, et quatre lauréats de chaque catégorie de média. Pas de temps à perdre. Des ordinateurs Mac book seront attribués aux gagnants. A noter que ce concours qui mobilise également le ministère de la Communication et des Relations avec les Institutions, ainsi que l’Ordre des Journalistes de Madagascar (OJM) a été organisé afin d’encourager les efforts des médias à s’intéresser sur les thèmes liés aux droits de l’enfant. «Ce qui nous intéresse le plus, ce sont les résultats de votre travail riche en informations. Libre à vous d’évoquer ou non le nom de notre organisme dans vos produits», a souligné Matthew Conway, responsable de Communication de l’Unicef. Selon les précisions, les travaux journalistiques peuvent être faits en malgache ou en français. Et ces travaux peuvent être ceux qui sont diffusés depuis le 1er octobre 2016 au 31 mars 2017. A noter que les produits en question pourront être envoyés à l’adresse e-mail via wetranferou par  email à l’adresse mconway@unicef.org, avant le 30 avril 2017.  

Arnaud R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.