Tarif des frais à 500 ariary : Encore une échauffourée dans certaines lignes

Jacaranda

Lassitude. C’est ce qu’on peut dire du sentiment éprouvé par les habitants de la capitale malgache. En effet, le fait que certaines lignes de bus continuent de garder leur tarif à 500 ariary est perçu par les habitants de Tananarive comme un abus de la part des coopératives. Et pour manifester leur mécontentement, des passagers d’un bus n°172 ont failli brûler un véhicule dans le quartier de Namontana hier. Une justice populaire évitée de justesse grâce à l’intervention des personnes dites « olon-dehibe » qui ont convaincu la foule déchaînée à ne pas s’en prendre au véhicule. A noter que cet axe a déjà connu un autre incident il y a deux jours de cela. Toujours à cause des tickets à 500 ariary, les passagers d’un bus 172 ont failli tabasser les chauffeurs et receveurs du véhicule. « Je me demande à quoi peuvent bien leur servir les subventions » s’est indigné Olivia, un usager des transports publics tananariviens.  

Recueillis par José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.