Tarif des taxi-be : Ar 500 officiellement, Ar 400 « officieusement »


Bmoi

Jacaranda

Pas de retour en arrière. L’UCTU (Union des coopératives de transport urbain) maintient mordicus sa décision d’augmenter le prix du ticket de taxi-be à Ar 500. Quitte à renoncer aux compensations proposées par le ministère du Transport qu’ils estiment ne pas être une solution viable puisque versées au compte-goutte. Si le président de l’UCTU, Bernardin Andriambinintsolomora vient de renforcer, cette semaine, la décision de l’union de coopératives de maintenir le tarif révisé, sur le terrain, il s’avère que nombre de taxi-be appliquent en majorité l’ancien tarif de Ar 400, mais de manière « officieuse ». En effet, en dépit du tarif de Ar 500 annoncé par les receveurs en début de circuit, il n’est pas rare de les voir, quelques minutes plus tard, accepter discrètement les deux billets de Ar 200 tendus par les usagers, notamment s’il ne s’agit pas d’un trajet de primus à terminus. En revanche, les taxi-be qui ont décidé ne pas s’aligner sur l’UCTU et maintenu leur tarif à Ar 400, soulignent sur des affichettes mises bien en évidence sur les portières, ne plus pouvoir appliquer les tarifs réduits pour les courts trajets. Ainsi, le tarif à Ar 500 peine à être appliqué sur certaines lignes. 

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment