Vehivavy Mizaka Tena ara-toekarena : Bref aperçu des projets d’Antsiranana et de Toliara

Organisé par le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Femme, le concours de projets intitulé « Vehivavy Mizaka tena ara-toekarena » est actuellement dans sa phase finale. Dans ce cadre, trois projets ont été présélectionnés pour chaque région suite à des séances d’audition effectuées par des responsables ainsi que de visites sur terrain faites auprès des associations. Ainsi, sur les 58 projets déposés par les associations de femmes de la province d’Antsiranana (dont 44 de Diana et 14 de la SAVA), les projets des associations Sameva, FIDA et Sevan’ilaidama ont été choisis. Se consacrant sur la filière pisciculture, le projet de l’association Sameva intitulé « tilapia made in Antsiranana au menu » se targue de porter haut les couleurs d’Antsiranana par le développement du secteur de la pisciculture si celui de FIDA ou femmes intéressées au développement d’Antalaha se fixe l’idée selon laquelle l’autonomisation financière passe par la formation. Dans ce cadre, les membres de ladite association projettent de mettre en place un centre de formation professionnelle pour les femmes de la région.

Tuléar. Les projets présélectionnés dans la province de Tuléar sont tout autant authentiques et intéressants. Et dans cette course aux meilleurs projets, on dirait que les femmes de Tuléar se sont liguées pour orienter leurs projets dans le secteur agricole. Car si l’association FBL/SFPT (Fikambanam-Behivavy Loterana Synodam-paritany Fiherenana a axé son projet sur la culture du Noni, une plante aux milles vertus, Ampela Miray Asa a décidé de se consacrer sur la plantation des arbres fruitiers. Et ce, « pour une révolution verte » d’après une femme membre.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.