COI : Réseau de surveillance épidémiologique

Jacaranda

Le Réseau SEGA « One Health » de la COI, mis en place en 2009 grâce au soutien de l’Agence française de développement, mobilise plus de 250 professionnels en santé publique et en santé animale de la région. L’action régionale en faveur de la santé publique, sous l’égide de la Commission de l’océan Indien, passe à une étape supérieure. A l’occasion du 32e Conseil des ministres de la COI, tenu le 1er mars à La Réunion, Mohamed BacarDossar, ministre comorien des Affaires étrangères, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat français au Développement et à la Francophonie et président du Conseil de la COI, Béatrice Atallah, ministre malgache des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre mauricien des Affaires étrangères, et Jean-Paul Adam, ministre seychellois de la Santé, ont signé une Charte qui institutionnalise et pérennise le Réseau de Surveillance épidémiologique et de gestion des alertes (SEGA « One Health »).

La Charte signée par les ministres du Conseil de la COI est un document fondateur par lequel les Etats membres confirment leur engagement à soutenir le Réseau SEGA « One Health » considéré comme un instrument efficace à la veille sanitaire et à l’intervention dans les situations de crise.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.