Ambassade de Chine : Deuxième Salon des Médias


Jacaranda

SEMme YANG Xiaorong, Ambassadeur de la République Populaire de Chine.

Ce fut une occasion pour SE Mme Yang Xiaorong de parler de son pays et des relations sino-malgaches.

D’entrée de jeu, l’ambassadeur de Chine a fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes du cyclone Enawo avant de présenter ses condoléances à leurs familles. Et de rappeler que 45 millions d’ariary d’aide d’urgence ont été remis à l’Etat malgache pour pallier au plus pressé. C’est ce qu’a annoncé le diplomate, lors de la deuxième édition du Salon des Médias qui s’est tenue, hier, à Nanisana Ambatobe. La Route de la soie a été également évoquée au cours de ce Salon des Médias. Le Premier conseiller à l’Ambassade de Chine, Chen Xiaolei a tenu ainsi à rappeler la visite du ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, au début de cette année à Madagascar. Ce dernier a évoqué notamment ce sujet. Le ministre a ainsi souligné que dans l’histoire ancienne, Madagascar se trouvait sur  la route de la soie maritime et ferait partie de la route de la soie maritime du XXIe siècle. Il a aussi déclaré que la participation de Madagascar à l’initiative « la Ceinture et la Route » serait bienvenue, que la Chine souhaitait travailler avec Madagascar en faisant de ce dernier un pont qui relierait « la Ceinture et la Route » et le continent africain.   

45e anniversaire. Cette année est aussi celle du 45e  anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar qui remontent au 6 novembre 1972. Une série d’activités sera organisée à cette occasion, a annoncé l’ambassadeur. Citons, entre autres, la venue de troupes artistiques chinoises au mois d’octobre, des concours de chansons chinoises, des expositions et des séminaires. Pour le diplomate ce serait également une occasion de livrer des informations sur la Chine et la coopération sino-malgache.

Dominique R.

 

Coopération : La Chine  toujours premier partenaire commercial de Madagascar

L’Empire du Milieu devance de loin l’ancienne puissance coloniale en matière de coopération économique et commerciale

Les Smartphone Huawei, Lenovo, ZTE, ou encore HTC. Les Smart TV Changhong, Hisense, ou encore l’électroménager Haier, Midea. Les voitures Dong Feng, Foton, JAC, FAW, BYD…Les produits made in China dominent actuellement le marché malgache.

Meilleur rapport qualité-prix. Au  grand avantage des consommateurs malgaches  qui s’y sont définitivement adaptés, puisque les « vita sinoa » sont plus que jamais les produits  qui disposent du meilleur rapport qualité-prix sur le marché. Raison pour laquelle d’ailleurs, les opérateurs malgaches s’approvisionnent en Chine pour leurs besoins en toutes sortes de marchandises. Du coup, la Chine est devenue actuellement le premier partenaire commercial de Madagascar. Selon les précisions données, hier, par Liang Shaomin  Conseiller Economique et Commercial auprès de l’Ambassade de Chine, les échanges commerciaux entre la Chine et Madagascar se sont chiffrés à 1,1  milliard de dollars en 2016. Soit une hausse de 5,7%. L’empire du Milieu devance ainsi de loin la France, ancienne puissance coloniale qui affiche un volume d’échange de 746 millions USD.

Tarif 0. Et si la Chine se démarque en tant que pays fournisseur de Madagascar, elle est également un grand consommateur des produits malgaches. En effet, le nickel, premier poste d’exportation de Madagascar vers la Chine a représenté 27% du volume total tandis que le textile essentiellement produit dans les zones franches  a été en 2e position avec un peu plus de 20% du total exporté.  Les autres produits d’exportation ne sont pas en reste, puisque leur volume a considérablement augmenté depuis l’application du tarif 0 en matière douanière pour les produits venant de Madagascar.  En tout cas, la coopération économique et commerciale entre Madagascar est encore appelée à se développer d’avantage

Mutuellement avantageuse.  Et la dernière visite en terre malgache du ministre chinois des Affaires étrangères a marqué une nouvelle étape importante de cette coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays. Deux accords de coopération économique et technique ont été signés en 2016 et les Chinois ont démontré leur rapidité et leur savoir-faire  à travers la construction de la voie Express Boulevard de l’Europe-Digue et bientôt une continuation vers Ivato par la CRBC un des leaders chinois du BTP, ou encore la route Ivato – Tsarasaotra. Ces deux travaux seront finalisés  après la saison des pluies. Et les Chinois ne vont pas en rester là cette année verra encore le démarrage du projet de la route des œufs à  Mahitsy ainsi qu’un projet de forages. En matière de ressources humaines, 193 Malgaches ont été invités à participer à des séminaires en Chine.

Bref, beaucoup d’autres chantiers sont envisagés dans la coopération entre Madagascar et la Chine qui prend tout naturellement le statut d’un partenaire incontournable pour le développement de Madagascar. Et la visite d’Etat qu’effectuera le Président malgache, Hery Rajaonarimampianina  en Chine sera encore une autre étape décisive de cette coopération.

R.Edmond.

Share This Post

Post Comment