UNICEF : 79 tonnes de fournitures humanitaires


Bmoi

Jacaranda
Les dons octroyés par l’UNICEF ont été débarqués avant-hier à Ivato.

Des missions d’évaluation, menées par le gouvernement par le biais de son Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes(BNGRC) et soutenues par les agences des Nations Unies, les ONG et la Croix-Rouge malgache, sont en cours et les données sont régulièrement compilées.

Un vol cargo transportant 79 tonnes de fournitures humanitaires est arrivé, hier, à Antananarivo, et ce entrant dans le cadre de l’aide octroyée par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) pour les dommages considérables occasionnés par le cyclone Enawo, dans le Nord-Est du pays et qui a également touché une grande partie du reste de la Grande Ile. Notons que les fournitures qui complètent les articles de secours déjà préposés, sont principalement composés de kits d’éducation, bâches, médicaments essentiels, kits contre la diarrhée, trousses de premiers soins et kits de santé d’urgence.

Rappelons que ce cyclone tropical a frappé en premier lieu la région de Sava dans le nord-est de l’île le mardi 7 mars. Le vendredi 10 mars, il avait quitté la côte Sud de Madagascar dans l’Océan Indien après avoir parcouru toute la longueur de l’île, s’accompagnant de fortes pluies et de rafales de vents. Toujours est-il que des inondations répandues, mais en grande partie temporaires ont été enregistrées dans le sillage de la tempête, les eaux reculant rapidement dans de nombreuses régions. Le retour des conditions météorologiques favorables dès le 9 mars a permis des évaluations rapides, mais réaliser l’ampleur finale de l’impact du cyclone nécessitera quelques jours d’évaluation supplémentaires, car beaucoup de zone parmi les plus touchées sont isolées.
Assistance. « Nous travaillons main dans la main avec les homologues des secteurs sociaux du Gouvernement de Madagascar au niveau national, régional et local, dans le cadre d’une réponse coordonnée avec les acteurs des Nations Unies et les ONG pour que l’assistance arrive là où les gens en ont besoin, aussitôt que possible », a déclaré la Représentante de l’UNICEF-Madagascar, Elke Wisch. Et elle d’ajouter : « Nous continuerons à travailler sans relâche pour aider les habitants de Madagascar qui ont été touchés par le cyclone – en particulier les enfants, qui sont toujours parmi les plus vulnérables en cas de catastrophe« .

Recueillis par Dominique R.

 

Share This Post

Post Comment