Malnutrition : Les plantes médicinales comme solution

La malnutrition gagne du terrain dans la Grande Île actuellement. Une situation qui trouve son origine dans la pauvreté grandissante d’un côté, mais également dans l’incapacité des Malgaches à valoriser leurs produits naturels de l’autre. Le panel de discussions qui s’est déroulé le 24 mars dernier au Développement Learning Center (DLC) à Ampefiloha portant sur le thème de « Nutrition et bien-être par les plantes de Madagascar » entrait dans le cadre de la lutte contre ce fléau. Organisé par le Club Soroptimist Antananarivo Mandrosoa et ayant vu la participation d’intervenants d’Homéopharma comme son DG le Dr Jean-Claude Ratsimivony, l’évènement était l’occasion pour des spécialistes de proposer des solutions à base de plantes endémiques de Madagascar. À l’instar de l’aloe macroclada ou vahona qui renferme l’ensemble des éléments indispensables à la vie et qui présente des propriétés et usages permettant de faire face à la malnutrition. Par ailleurs, d’autres solutions ont été abordées toujours dans cet objectif d’éradiquer la malnutrition. Ont été présentées les méthodes comme les régimes végétariens durant l’intervention de Mahazosoa Roberte Ratsimba-Rajohn ou encore l’agriculture naturelle.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.