Les chiffres de la semaine

Jacaranda

1 200. En ariary, c’est le prix du «kapoaka » de riz dans les régions les plus touchées par le cyclone Enawo. Ce qui fait revenir le kilo du riz à 4 200 ariary. La population de Marolambo et des zones environnantes, notamment, mais également celle des autres localités les plus affectées par ce cyclone, vivent cette situation intenable dès les premiers jours suivant le passage d’Enawo où le kapoaka a déjà atteint le cap des 1 000 ariary. A Antananarivo, le prix du riz avoisine les 2 200 ariary le kilo. Un prix déjà élevé par rapport au dernier trimestre de 2016 où le kilo se vendait à 1 300 ariary à 1 500 ariary.

  1. Tel est le nombre d’écoles primaires publiques (EPP) d’Analamanga qui bénéficient du du projet « réfraction et lunettes ». Il s’agit d’un partenariat entre le ministère de l’Education nationale (MEN) et Lions Sight First Madagascar (LSFM) dans l’objectif d’améliorer la santé oculaire des élèves des EPP de la capitale. Mis en œuvre sur une durée de trois ans, le projet consiste à proposer des tests en acuité visuelle des élèves de 6, 10 et 14 ans dans les circonscriptions scolaires d’Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Avaradrano et Antananarivo Atsimondrano.

37 000. C’est le nombre de personnes assistées par le Programme alimentaire mondial (PAM) à ce jour, suite au passage du cyclone Enawo. Des distributions de rations alimentaires d’urgence ont débuté au début de ce mois. Trente tonnes de biscuits énergétiques en provenance de Dubaï sont destinés aux sinistrés, dont trois tonnes, envoyées à Antalaha par un vol charter commercial et 27 tonnes, acheminées vers Toamasina par voie terrestre, avant d’être transportées par voie maritime vers Maroantsetra et Antalaha où elles sont actuellement distribuées aux 15 000 victimes du cyclone. Un total de 160 tonnes de vivres et trois tonnes de biscuits énergétiques ont été distribuées dans les districts de Brickaville, Farafangana, Vangaindrano, Antalaha et Maroantsetra.  

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.