Fondation Akbaraly : Un bilan positif pour les activités sanitaires de 2016



Jacaranda
Une unité mobile qui sillonne les zones environnantes pour sensibiliser et prendre en charge les femmes.

C’est dans le cadre du Projet 4Woman qu’ont été entreprises les actions sanitaires durant l’année d’exercice 2016.

Succès. C’est le mot qui résume le mieux les initiatives prises par la fondation Akbaraly dans le cadre de la promotion de la santé des femmes, plus particulièrement dans la lutte contre les cancers du col et des seins. Des actions qui ont été entreprises dans le Centre Rex de Fianarantsoa et ses rattaches (Sakalalina, Mahasoa, Ampasimanjeva, Andonaka), par les unités mobiles mais aussi dans l’hôpital Candide de Mahajanga. Dans ce cas, 3078 PAP-TEST ont été effectués. Ce qui a pu permettre d’avoir les statistiques suivantes : 73% des femmes dépistées répondaient négatives auxdits cancers tandis que 14% autres ont été positives. Le dernier taux correspond au nombre de 300 femmes qui sont passées par la colposcopie dont 198 ayant subi des prélèvements en vue d’examen anatomo-pathologique et 102 d’entre elles présentaient des lésions précancéreuses. Dans le parcours sein, 2 638 examens senologiques ont pu se faire.

Moyens. La venue massive des femmes dans le centre est favorisée par les différentes sensibilisations effectuées par le personnel. Il y a également les patients référés par des médecins, ce qui permet une meilleure prise en charge de ceux-ci. Par ailleurs, les sensibilisations sont faites par les organes de média. Des moyens comme l’envoi de sms, les affichages ou encore la bouche à oreille ont été aussi utilisés avec l’unité mobile qui est une voiture équipée de mammographie et de lit d’examen pour les pap test.

Recueillis par José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.