Menace de fermeture d’établissements coraniques : Le FSM demande un entretien avec le ministre Paul Rabary

L’annonce du ministre de l’Education Nationale Paul Rabary sur d’éventuelles fermetures d’établissements coraniques semble être difficile à digérer pour de nombreux malgaches de « confessions musulmanes ». En effet, le FSM ou Fikambanan’ny Silamo Malagasy s’est exprimée sur la question samedi dernier à l’occasion d’une conférence de presse. « Nous déplorons de tels propos émanant d’une personnalité comme le ministre et nous, représentants des musulmans à Madagascar et dans le monde, sommes contre une telle décision », ont fait savoir avec fermeté et détermination les membres auprès de cette association. Outre l’exigence d’explications sur les réelles raisons d’une telle initiative, les membres de la FSM ont profité de l’occasion pour déclarer leur souhait de s’entretenir avec le ministre. Car selon eux : « les propos du ministre ont déjà commencé à créer des troubles au sein de la société malgache ». « Ladite société dans laquelle on peut trouver aussi bien les malgaches de confessions musulmanes que chrétiennes est importante » d’après les dires d’un membre de cette association. La rencontre avec le ministre Paul Rabary serait donc pour les membres de la FSM une opportunité de discuter pleinement sur cette affaire afin de trouver une (des) solution (s). Ce serait également un moyen pour eux d’initier une collaboration. Cette dernière étant l’un des souhaits de la FSM mais qui devrait surtout résoudre les problèmes endurés par les nombreux malgaches musulmans grâce à un échange d’idées et de savoir-faire. La question de religion étant délicate, trouver rapidement un terrain d’entente entre les deux parties serait bénéfique dans l’intérêt de tous.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.