SIDA : Des chercheurs venus à bout du VIH chez des souris !

Chez la souris, mais pas encore chez l’homme.

Des ingénieurs américains affirment avoir réussi à détruire le virus VIH de l’organisme de souris vivantes après avoir arrêté sa propagation. Est-ce un pas vers la guérison de cette maladie ? Nous n’en sommes pas encore là, mais ceci constitue déjà un espoir pour plus de 36 millions de malades à travers le monde. Car à ce jour, seuls des traitements permettant de ralentir l’évolution du VIH existent, mais la maladie reste toujours incurable. Cette nouvelle étape qui vient d’être franchie est suivie de très près par toute la communauté scientifique. L’information est parue dans la revue de la Molecular Therapy, publiée le mercredi 3 mai 2017.  Mais entre ce succès des scientifiques américains et son extension vers les primates, il va falloir encore être patient,  « même si l’objectif ultime sera d’entamer des tests cliniques sur des patients humains » 

Controverse. Le succès n’est, cependant pas entier, car les enjeux éthiques dans la conduite de ces recherches américaines, sont contestés. La méthode « ciseaux à ADN » consiste à «découper» des parties du génome pour les modifier. La CIA la qualifie même d’ «arme de destruction massive» pouvant être aussi dangereuse que bénéfique pour l’Homme. Nombre d’infections et maladies génétiques pourraient être éradiquées grâce à cette technique, mais elle peut également entraîner des dérives de toutes sortes, à cause de sa précision génétique.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.