Santé bucco-dentaire : Négligée


Jacaranda

Faire contrôler ses dents chez le dentiste est loin d’être entré dans les habitudes de la majorité des Malgaches. Ce contrôle, pourtant recommandé au moins une fois par an, même en l’absence de problème dentaire apparent, seule une infime partie de la population malgache le fait. La santé bucco-dentaire n’est visiblement pas une première préoccupation pour la majorité, par rapport à d’autres problèmes jugés plus prioritaires. Une situation qui se traduit par une mauvaise santé dentaire. En effet, 90% des enfants de moins de 6 ans à Madagascar présentent déjà au moins deux ou trois dents cariées, tandis que chez les moins de 15 ans, 90% ont des dents cariées, causées, dans la majorité des cas, par une mauvaise hygiène bucco-dentaire et une consommation élevée d’aliments sucrés. Chez les adultes, la situation est encore plus inquiétante dans la mesure où 98% des personnes âgées entre 35 et 45 ans ont des dents cariées. Ainsi, l’hygiène bucco-dentaire et la préservation de la santé des dents sont négligées, amenant à des problèmes dentaires précoces, aggravés par le faible accès aux soins dentaires. Hier, dans le cadre de l’ouverture de la semaine de la santé bucco-dentaire, à Ambohitrimanjaka, des prestations gratuites ont été proposées à la population qui, habituellement, n’a pas toujours accès aux soins dentaires. 

Hanitra R.


Share This Post