EPS au baccalauréat : Début des choses sérieuses le 27 mai pour Tanà

Jacaranda
Les épreuves d’EPS ne sont pas à prendre à la légère au baccalauréat.

Depuis hier, les candidats au baccalauréat de l’année scolaire 2016-2017  ont débuté les épreuves d’éducation physique et sportive (EPS) dans plusieurs localités.

Les épreuves d’éducation physique et sportive (EPS) viennent de commencer dans quelques circonscriptions scolaires (CISCO) autour de la capitale, tandis que dans les régions, les épreuves battent déjà leur plein depuis maintenant plusieurs jours. Les candidats de la ville d’Antananarivo, quant à eux, débuteront les leurs à partir de la semaine prochaine, hormis ceux qui ont choisi l’épreuve de natation, laquelle se tiendra ce samedi 27 mai 2017 à l’ANS Ampefiloha.

Ces épreuves d’EPS marquent le début des choses sérieuses pour les candidats au baccalauréat dans la mesure où les épreuves d’EPS, obligatoires, sont loin d’être une quantité négligeable. En effet, c’est en EPS que la note éliminatoire est la plus élevée, autour de 07/20.

Les candidats auront à passer des épreuves de sport collectif et de sport individuel ainsi que l’épreuve d’endurance à savoir l’épreuve d’athlétisme de demi-fond : 1000m pour les garçons et 800m pour les filles, soit respectivement deux tours et demi et deux tours de piste. Des épreuves qui nécessitent, bien entendu, une bonne préparation, comme toutes les autres matières nécessitant des révisions.

Calendrier. Outre la natation qui ouvre la série d’épreuves en EPS, le calendrier des épreuves indique que les candidats de la série A2 débuteront les épreuves physiques à partir du lundi 29 mai 2017. Les candidats qui ont choisi les séries C et A1 ne débuteront les leurs qu’environ deux semaines après, le 12 juin 2017, à l’ANS Ampefiloha. Et enfin, les candidats de la série D passeront leurs épreuves d’EPS à partir du 9 juillet 2017 au St-Michel Amparibe. Les candidats des séries techniques, quant à eux passeront leurs épreuves au stade d’Alarobia. Bien entendu, pour pouvoir passer ces épreuves, les candidats devront se munir d’une convocation et d’une pièce d’identité : la carte d’identité nationale pour les candidats âgés de 18 ans et plus, et la carte d’identité scolaire pour les mineurs. En cas de non-réception de la convocation, les candidats ne doivent pas attendre la dernière minute pour réagir, mais prendre les mesures qui s’imposent en se présentant personnellement dans les locaux du service en charge des épreuves d’EPS s’ils n’ont pas reçu leurs convocations deux jours avant le début des épreuves. Les candidats d’école seront sans doute moins concernés par ce problème précis dans la mesure où les convocations sont remises aux responsables des établissements, lesquels, les distribuent à leurs élèves candidats au baccalauréat.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.