RRC : Sécurité du logement par l’approche participative

Jacaranda
La formation s’étalera sur 5 jours.

Régulièrement confrontés à l’endommagement ou à la destruction de leur logement, les victimes et sinistrés suite aux catastrophes, ont besoin d’être accompagnés pour se relever. Le cas du cyclone Enawo, en mars dernier, a été une illustration de cette situation car après le passage de ce cyclone, plus de 14.000 maisons ont été détruites, près de 19.000 habitations, inondées et 13.800, décoiffées, selon les évaluations réalisées par la Croix-Rouge Malagasy (CRM). Afin d’appuyer le relèvement de ces ménages touchés par Enawo, la Croix-Rouge Malagasy organise actuellement à Maroantsetra une formation de formateurs sur l’approche participative pour la sécurité du logement ou PASSA. Il s’agit d’une méthodologie participative pour réduire les risques de catastrophes liés à la sécurité de l’habitat. Le but en est de faire prendre conscience aux communautés les risques auxquels est exposé leur habitat et de les aider à développer des aptitudes à analyser, apprendre et prendre ensemble des décisions en vue de réduire ces risques.

Réalisation immédiate. Vingt volontaires des districts d’Antalaha et de Maroantsetra, dont quatre issus de l’équipe nationale de réponse aux catastrophes, trois membres des staffs techniques, trois chefs de projet de réduction des risques de catastrophes de la Croix-Rouge Malagasy et un participant issu de la Croix-Rouge Suisse, suivent actuellement cette formation de cinq jours, dispensée par un membre de l’équipe nationale de la Croix-Rouge, un membre de l’équipe régionale de réponse aux catastrophes de la Croix-Rouge Malagasy et une experte en abris et établissements humains de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR). Les acquis de la formation seront, aussitôt après, directement mis à contribution et appliqués au niveau des communautés dans les districts de Maroantsetra et d’Antalaha. « A l’issue de la formation, en tant que lead du groupe sectoriel abris au niveau national au sein du CRIC (ndlr, Comité de réflexion des intervenants en Catastrophe), la Croix-Rouge Malagasy assurera également l’introduction de cette approche et le partage de compétences aux partenaires membres du groupe », explique la CRM.

Préparation. Outre la mise en place d’une structure solide de réponse aux catastrophes, la préparation et la réduction des risques de catastrophe constituent également une priorité pour la Croix-Rouge Malagasy. Des éléments qui se concrétisent à travers les cinq projets de réduction des risques de catastrophe (RRC) de l’organisation, actuellement en cours. Ainsi, en marge du renforcement de capacités permettant d’améliorer les actions de réponse à la suite du passage du cyclone Enawo, cette formation facilitera également l’harmonisation de l’approche et des stratégies de mise en œuvre des activités concernant le volet abris au sein de tous les projets de gestion et la réduction des risques de catastrophes (GRC-RRC) de la Croix-Rouge Malagasy.  

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.