Ecole La Croyance : 8 mois de prison avec sursis pour Mme Mbolatiana


Jacaranda

Mme Mbolatiana a affiché un sourire de victoire après son jugement hier.

Le verdict est tombé hier concernant l’affaire institution La Croyance. L’enseignante  est libérée mais risque l’emprisonnement si elle commet l’irréparable.   

Huit mois d’emprisonnement avec sursis. Le Tribunal de première instance d’Antananarivo a prononcé ce verdict à l’encontre de Mme Mbolatiana, l’enseignante de l’Ecole La Croyance à Anjanahary accusée de maltraitance envers une élève de classe de Terminale. Accusée d’être sa complice, la directrice de l’école La Croyance est acquittée purement et simplement. En fin, cette enseignante a retrouvé la liberté après avoir été placée sous les verrous durant  des semaines. Quoi qu’il en soit, les accusés affirment porter l’affaire en Appel.

Faits. Rappelons que cette affaire a été mise au grand jour  suite à la diffusion dans les réseaux sociaux d’une vidéo montrant cette enseignante giflant la jeune fille. Les parents de l’élève ont décidé de porter plainte après la descente du Ministre de l’Education nationale Paul Rabary dans l’établissement à Anjanahary. A cette occasion,  le Ministre a déjà retiré l’autorisation d’enseigner de Mme Mbolatiana. Pour cela, le propriétaire de l’école met sa confiance en la solidarité des syndicats des enseignants pour régler la situation de l’intéressée.

Sanction. Rappelons également que le Ministre Paul Rabary a retiré l’autorisation de l’ouverture des niveaux lycées et préscolaires pour cet institut. Pour soutenir cette décision, il a critiqué l’état insalubre des infrastructures », le ministère a également déploré« l’absence de programme pédagogique » au sein dudit  institut. Sans parler de la « fréquence de violences subies par les élèves ». Le ministre a toutefois affirmé que l’éducation présente encore beaucoup de lacunes dans la Grande Ile et que beaucoup d’efforts restent à faire pour y remédier. « Les instituts et écoles devraient toutefois disposer des minima requis aussi bien au niveau des infrastructures que dans la pédagogie, ou encore la manière d’éduquer s’ils veulent donner une certaine liberté aux élèves et étudiants », a-t-il enchéri.

T.M.

Share This Post

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz