Mois de l’Enfance : La « Génération ODD » en marche !

Momota a assuré l’animation du lancement du mois de l’Enfance.

Le mois de l’Enfance fut lancé hier à Toamasina dans la liesse et une joie palpable. La cérémonie fut marquée par la présentation de l’Assemblée constituante du parlement des enfants, baptisée « Génération ODD » par Onitiana Realy, ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la Femme (MPPSPF).

Composée d’enfants provenant des 22 régions de Madagascar, cette assemblée constituante vise l’éducation citoyenne des enfants dès leur plus jeune âge, ceci pour une démocratie plus effective à l’échelle nationale. La ministre Onitiana Realy d’expliciter dans son discours : « Il faut apprendre à nos jeunes ce que signifie la vraie Démocratie et à la pratiquer. (…) Quand ils auront l’âge électoral, ces futurs citoyens comprendront au mieux véritablement la signification, le fonctionnement et l’utilité du vote, du débat démocratique, des institutions de la République, du débat démocratique, des institutions de la République et de la vie patriotique en général. L’avenir de Madagascar appartient à ces jeunes d’aujourd’hui que j’ai baptisé Génération ODD, en référence aux Objectifs du Développement Durable que notre pays doit absolument atteindre en 2030. » Cette génération ODD sera regroupée à Antananarivo pour se réunir avec la commission sociale de l’Assemblée Nationale et des journées récréatives. D’autres activités dans d’autres régions sont également prévues.

UNICEF. La prise de parole accordée aux membres de la Génération ODD a été saluée par ELKE WISCH, représentante de l’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l’Enfance). Elle l’a bien souligné dans son discours : «L’UNICEF remercie le MPPSPF et en particulier Mme la Ministre Onitiana Realy pour son leadership dans cette importante cause et réitère son engagement dans la mise en place d’un parlement des enfants travaillant en étroite collaboration avec tous les partenaires de l’Etat, des partenaires techniques et financiers et de la société civile ».

Joie des enfants. Sur la chanson « Dihan’Mija », plus de 5 000 enfants ont composé le carnaval géant, réalisé avec le concours du Ministère de l’Education nationale. Momota n’a pas non plus manqué d’enchanter les enfants. La démarche inclusive étant à l’honneur, la visite d’un orphelinat et d’un centre d’accueil de jeunes présentant des handicaps figuraient au programme. Grâce au concours de l’Office national de Nutrition, une centaine d’enfants de moins de 5 ans vulnérables ont également reçu des « paniers garnis », distribués au niveau des CSB (Centre de Santé de base). Prévention rimant avec protection, la journée d’hier fut une occasion de rappeler que les Réseaux de protection de l’Enfance (RPE) étalés sur le territoire national sont effectifs et travaillent dur pour protéger au mieux, cette richesse humaine inestimable que sont les enfants.

Luz R.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.