Thème annuel de l’Union Africaine : L’investissement dans la jeunesse à l’honneur !

Une photo des officiels pour marquer le lancement du thème de l’UA.

Célebré  à Tsihombe le 2 juin dernier, le lancement officiel du thème annuel de l’Union Africaine a été marqué par l’inauguration de l’Espaces Jeunes de Tsihombe.

C’est une première pour une commune rurale. La commune rurale de Tsihombe vient d’avoir son espace spécialement dédié aux Jeunes. Une initiative qui entre dans le cadre des quatre piliers du dividende démographique tels que l’emploi et l’entrepreneuriat, l’éducation et le développement des compétences, la santé et le bien-être, les droits, la gouvernance et l’autonomisation de la jeunesse. Et qui pourrait permettre aux jeunes de cette commune rurale de s’ouvrir encore plus sur le monde étant donné que l’accès aux informations et aux services est habituellement attribué aux jeunes issus des milieux urbains. Baptisé « Tafara maroroke » ou littéralement traduit par « le dernier né mais le plus prospère », la mise en place dudit centre entre dans le cadre du gouvernement de Madagascar via le ministère de la Jeunesse et des sports à décider de procéder au lancement national du thème annuel de l’Union Africaine. Et qui correspond à la mise en œuvre de la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographique avant la tenue du prochain sommet des chefs d’Etat en juillet 2017. Une initiative des partenaires techniques et financiers tel que l’UNFPA qui vise également à « offrir une égalité de chance entre les jeunes urbains et ruraux ».  

Dividende démographique. Célébrée sous le thème « tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », cette année mettra en avance la croissance économique résultant d’une augmentation proportionnelle des personnes en âge de travailler. Ce qui signifie faire en sorte de tirer du profit avec plus de personnes en âge de travailler et qui travaillent que de personnes à charges. Ainsi, le focus sur dividende démographique devrait permettre aux jeunes issus du milieu rural, notamment de Tsihombe, de jouir de leurs droits et de capitaliser leur potentiel.   

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.