Analakely fermé à la circulation : Tout Tanà paralysé


Bmoi

Jacaranda
A Soarano, en milieu de matinée, hier. (Photo Kelly)

L’avenue de l’Indépendance est fermée à la circulation depuis hier matin, avec la mise en place du podium situé juste à l’entrée de l’avenue en question. Résultat : des embouteillages monstres dans toute la capitale durant toute la journée d’hier. Dès le début de la matinée, la circulation était beaucoup plus au ralenti. La majorité des automobilistes n’étant pas au courant de cette coupure de la circulation, ont été pris au dépourvu et ont dû improviser pour prendre un autre itinéraire et contourner Analakely. C’est ainsi qu’en milieu de journée, tous les quartiers autour d’Analakely comme Soarano, Behoririka et Antaninarenina, ont été aussitôt paralysés. Un bouchon inextricable qui s’est rapidement étendu vers les quartiers voisins tels Antanimena, Ankadifotsy, Ankazomanga, Anosy, 67ha, ainsi que la route circulaire vers Ambanidia et les axes Est et Sud, pour finir par atteindre quasiment toute la ville. Sur l’axe de la route des Hydrocarbures, à Ankorondrano, en particulier, ainsi que sur l’Axe Andraharo, les véhicules, pare-choc contre pare-choc, étaient pratiquement paralysés pendant plusieurs heures, d’Antanimena à la route du Pape et d’Ankazomanga à Ambohimanarina.

Comme le podium érigé à Analakely dans le cadre de la célébration de la fête de l’Indépendance sera en place jusqu’au lendemain de la fête nationale, il est à prévoir que cette circulation au ralenti devienne le quotidien des automobilistes d’Antananarivo pour les dix prochains jours.

Hanitra R.

Share This Post

Laisser un commentaire