Hay Madagascar : Le développement social par l’alphabétisation numérique


Bmoi

Jacaranda
Les membres de Hay Madagascar avec de jeunes enfants qu’ils ont formés.

L’évolution numérique a révolutionné l’économie, les modes de communication, les pratiques sociales et les valeurs culturelles mondiales. Exploité à bon escient, le numérique devient un outil de développement formidable, voire indispensable, et il devrait inclure « mr tout le monde ». C’est cette démocratisation de l’informatique et par extension de l’internet que l’ONG Hay Madagascar s’attèle à entreprendre à Madagascar.

L’ONG a été créée en 2015 par Hanitra R. Rakotondrainibe et Carole L. Rakotondrainibe – suite au constat que l’évolution numérique ne touche encore qu’une infime partie de la population malgache- alors qu’elle devrait bénéficier à tous les Malgaches, toutes générations et autres catégorisations confondues. Une manipulation aisée de l’informatique et de l’internet contribue en effet à la montée en compétences des enfants, des jeunes, comme des moins jeunes. Les jeunes qui forment la première richesse du capital humain malgache (80% de la population malgache), sont pourtant confrontés à une inadéquation de l’offre à la demande d’un côté et de l’inexistence d’une culture entrepreneuriale de l’autre. Or que ce soit dans les démarches relatives à la recherche d’emplois ou de création de travail, le numérique est incontournable…Maintenant, plus aucune entreprise ne demande ni n’accepte des CV manuscrits !

Formations et RSE. Outre l’appréhension ou la réticence de certaines franges de la population par rapport aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, leur manque de « démocratisation » est également du au manque de structures et de formations, ou à la difficulté d’accès à ceux-ci. Hay Madagascar propose ainsi des formations dans le domaine, axées sur deux programmes principaux : le DLC, intégré dans le « Citizenship Program » de Microsoft et le BYB (Build your Business) qui propose des notions de base en entrepreneuriat pour la promotion d’un entrepreneuriat pérenne. En priorisant les jeunes vulnérables-notamment en terme de difficulté financière – par un système de parrainage, Hay Madagascar cible également les associations, les particuliers, les personnes âgées et les grandes entreprises. Ces dernières commencent notamment à les solliciter dans le cadre de leur RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise), pour renforcer les capacités de leurs collaborateurs en informatique et celles des enfants de ces derniers. C’est dans ce cadre qu’il a réitéré sa présence au Salon de la RSE et des IDD, qui se tient au Carlton Anosy depuis hier. En étant présent à ce salon, Hay Madagascar renforce sa visibilité et cherche à dynamiser son système de parrainage, notamment par la recherche de parrains et de partenaires techniques et financiers.

Luz R.R

Share This Post

Laisser un commentaire