Education Nationale : Une année scolaire de 10 mois !

Pour que les élèves et les parents s’adaptent aux réformes proposées, ou imposées par le MEN, un travail de sensibilisation et d’information est nécessaire.

Les informations relatives au calendrier de l’année scolaire 2017-2018 sont sorties officiellement hier. La prochaine année scolaire débutera donc le 2 octobre 2017 pour se terminer le 3 août 2018. Une petite rallonge qui fait la différence et ne manquera pas de provoquer quelques bouleversements !

La rentrée administrative quant à elle aura lieu le 18 septembre pour les cadres de l’Enseignement. Les enseignants quant à eux reprendront leur travail une semaine après, soit le 25 septembre. Comme spécifié plus haut, les écoliers et collégiens rejoindront leurs classes respectives le 2 octobre 2017 au 3 août 2018, soit pendant 10 mois ! D’après les informations reçues, ce calendrier figure déjà parmi la réforme que le ministère de l’Education Nationale (MEN) essaie de mener. Bien que cette réforme ne soit pas forcément évidente à entreprendre ou à vivre pour les principaux concernés ; il va bien falloir s’y habituer, car elle risque de durer !

Petits chamboulements. Par rapport à cette légère modification, le calendrier des examens a donc été décalé en conséquence. Le CEPE par exemple, se tenant d’habitude au mois de juin ou mois de juillet ; il ne débutera que le mardi 31 juillet 2018. Comme à l’accoutumée, le BEPC aura lieu deux semaines après le CEPE, soit du 20 au 23 août. Le Baccalauréat n’aura donc lieu qu’en septembre !

Modifications de fond. A partir de 2020, le MEN entend opérer une réforme plus importante, à l’instar de la suppression du CEPE en 2020. La même année, le ministère de tutelle proposera un calendrier scolaire débutant le 6 janvier 2020 pour ne s’achever que le 20 novembre de la même année. Mais ce n’est pas tout…En 2022, l’année scolaire se déroulera du 1er mars au 22 décembre ! Pour les parents et leurs enfants, il ne sera pas évident de s’adapter à toutes ces réformes, raison pour laquelle il faudrait les informer, voire les sensibiliser, plusieurs fois et clairement, sur le bien-fondé éventuel de toutes ces modifications de fond.

Luz R.R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.